Des artistes redoublent d’originalité pour inviter les jeunes à rester à la maison

Des artistes redoublent d’originalité pour inviter les jeunes à rester à la maison

Émile Bilodeau, Boucar Diouf, Julien Lacroix… Quelques personnalités publiques de la Rive-Sud ont répondu à l’appel lancé par le premier ministre François Legault afin de dissuader les jeunes à faire des rassemblements en ces temps de pandémie. «Ce n’est pas le temps de faire des partys», affirmait M. Legault mardi.

Plusieurs ont pris la balle au bond et ont publié des vidéos sur les réseaux sociaux.

C’est le cas de l’humoriste Julien Lacroix qui, se montrant d’abord offusqué de ne pas avoir été invité à des partys, a rappelé les règles pour protéger les personnes vulnérables. «Il y a des chances que tu sauves plein de vieux», a-t-il lancé, de son ton pince-sans-rire bien particulier.

Il a ensuite énuméré quelques directives de santé publique, comme celle de «ne pas se battre pour des papiers de toilette». Il a invité ses fans à partager leurs suggestions d’activités à faire en quarantaine.

Le chanteur Émile Bilodeau y est allé d’une pièce où il chante qu’il n’a jamais eu le goût de la quarantaine, avec les «genoux mous» et «les cheveux blancs», mais qu’une quarantaine où l’on n’a qu’à rester chez soi, «c’est pas si pire que ça».

L’assistant-entraîneur de l’Impact Patrice Bernier, originaire de Brossard, a aussi lancé un message sur les réseaux sociaux. Il affirme que contre le coronavirus, on joue tous «dans la même équipe» et que chacun doit faire sa part.

L’humoriste, chroniqueur et auteur longueuillois Boucar Diouf a d’abord blagué sur les effets du confinement sur son cerveau. Il a ensuite exprimé sa fierté, entre autres à l’égard des milliers de personnes qui ont transmis leur C.V. pour prêter main-forte aux services de santé, et à l’égard de la confiance envers le «trio Legault-McCann-Arruda».

«Je suis surtout fier de réaliser que ce sentiment d’État-Nation parcourt la province de Québec et solidarise les gens.»

La lutte au coronavirus est un mélange de sprint et de marathon et on doit maintenir la cadence, a-t-il imagé.

Comédien et ultramarathonien, Patrice Godin a fait une publication Facebook sur le sujet. «On reste à la maison. On en profite pour lire un livre, écouter des films, jouer à des jeux vidéos (en réseau). Prendre l’air, oui. En gang, non. C’est important. Come on. C’est comme ça qu’on va s’en sortir.»

La populaire chanteuse Marie-Mai a publié une photo d’elle et de sa fille, accompagnée du message: «Pour ton best, ta gang, ton frère, ta sœur, tes parents, pour toi : #propagelinfopaslevirus. Toutes les raisons sont bonnes pour suivre les mesures du gouvernement! Moi je le fais pour elle et pour tous. Et toi, le fais-tu?»

Le producteur et comédien Louis Morissette a opté pour des suggestions de livres des Éditions KO. «Merci d’encourager un (des nombreux) secteur qui est sous forte pression dans ces temps troubles.» (A.D.)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des