Des entreprises de la Rive-Sud parmi les premiers pôles de vaccination en entreprise

Des entreprises de la Rive-Sud parmi les premiers pôles de vaccination en entreprise
(Photo : Le Courrier du Sud - Denis Germain)

Des entreprises de la Rive-Sud figurent dans la liste des 13 entreprises qui deviendront des pôles de vaccination. Celle-ci devrait débuter en mai.

Pratt & Whitney à Longueuil, ainsi que de CEZinc – Glencore – Collège de Valleyfield – Centre de services scolaire de la Vallée-des-Tisserands, à Salaberry-de-Valleyfield, sont parmi ces pôles.

De plus, Banque Nationale, Bell, Couche-Tard, le Groupe CH et METRO ont uni leur force pour ouvrir deux cliniques de vaccination, soit au Complexe sportif Bell de Brossard et au Centre Bell à Montréal.

«Les résidents du Grand Montréal, incluant les presque 50 000 employés travaillant pour l’une des cinq entreprises et les membres de leur famille immédiate, auront accès à ces cliniques de vaccination», mentionne un communiqué commun de ces entreprises.

Cela représente une somme de 4 M$ que verse le regroupement pour assurer la mise en place et le fonctionnement des cliniques.

Objectif: 500 000 Québécois vaccinés

Chaque pôle effectuera la vaccination des employés de l’entreprise et de ses partenaires, des employés des entreprises situées à proximité ainsi que leurs familles respectives. La population pourra aussi y recevoir le vaccin. Chaque pôle de vaccination en entreprise s’engage à vacciner de 15 000 à 25 000 personnes, entre mai et août, et elles le font gracieusement.

«Elles devront  respecter l’ordre de priorité prévu pour la campagne de vaccination, sans favoriser leurs employés et en ne vaccinant personne en dehors de la période permise selon ces priorités. L’objectif de cette initiative est de prêter main-forte au réseau public en donnant un peu de répit à ses équipes, en vaccinant encore plus rapidement la population générale», détaille le communiqué du ministre de la Santé et des Services sociaux Christian Dubé.

D’autres pôles de vaccination en entreprises s’ajouteront à ceux-ci, qui représentent la première contribution des entreprises à la vaccination de masse. Le gouvernement vise la vaccination d’au moins 500 000 Québécois grâce à ces pôles.

Plus de 450 entreprises, dont la majorité ont signifié leur intérêt de contribuer par le biais de ressources humaines et matérielles, ont répondu à l’appel lancé par le ministre. Des maillages seront effectués entre ces entreprises et les pôles de vaccination.

«Je suis très fier de la réponse que nous avons eue de la part d’entreprises québécoises de partout au Québec. Je les remercie pour leur solidarité et leur enthousiasme à joindre nos efforts, a partagé Christian Dubé. Cette initiative, une première au Québec, s’annonce déjà comme un beau succès qui permettra d’accélérer la vaccination auprès de la population générale et d’appuyer les actions du réseau de la santé et des services sociaux.»

Il demande à la population d’éviter de contacter directement les entreprises au cours des prochaines semaines, qui seront consacrées à la préparation de cette opération de vaccination. (A.D.)

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires