Des investissements de 45,4 M$ prévus l’an prochain à Brossard

Photo de Vanessa Picotte
Par Vanessa Picotte
Des investissements de 45,4 M$ prévus l’an prochain à Brossard
Plusieurs parcs de Brossard subiront une cure de rajeunissement d’ici 2022, dont le parc Champlain dans la prochaine année. (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Les élus de Brossard ont adopté un Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2020-2021-2022 qui totalise des investissements de 159 M$.

De ce montant, 100 M$ seront dédiés aux infrastructures; 32 M$ aux parcs; 20 M$ aux bâtiments; et 7 M$ aux technologies de l’information et à divers équipements. Ces investissements seront réalisés sur un horizon de trois ans. Dans la prochaine année, la Ville compte investir 45,4 M$.

«Nous mettons beaucoup d’attention sur l’entretien de nos actifs, explique d’emblée le conseiller et membre du Comité des finances Pierre Jetté. Quand on ne fait pas l’entretien requis, on se ramasse avec de la vétusté et ça nous coûte beaucoup plus cher par la suite.»

Entretien des bâtiments

Tout en réalisant d’importants projets pour les citoyens, tels que le complexe aquatique (3,6 M$), le centre des 50 ans et plus (10,8 M$) et le réaménagement du secteur jeunesse de la bibliothèque (1 M$), la Ville se fait également un devoir de maintenir «des investissements judicieux pour la réfection et l’entretien des principaux actifs».

«Ce sont peut-être des petits montants, mais ils vont faire en sorte que notre parc d’actifs va être soutenu pour éviter que nous nous retrouvions avec des surprises», indique Pierre Jetté.

Le conseiller précise également que de nombreuses analyses seront réalisées, notamment au point de vue de l’aqueduc, des égouts et d’autres systèmes, «pour obtenir un portrait global des actifs de la Ville».

«Les analyses vont nous assurer que nous avons un maintien d’actifs intéressant, et ce, tout en ayant des projets porteurs», explique-t-il.

Mobilité active et sécurité

Dans la prochaine année, près de 29,8  M$ seront investis pour les infrastructures, dont 6 M$ pour la réfection du boul. Grande-Allée, du viaduc Grande-Allée et de la rue Baillargeon. Plus de 4,7 M$ sont également prévus en pavage et planage pour la réfection de la chaussée.

La Ville, qui souhaite encourage la mobilité active, investira également 460 000$ dans l’éclairage des sentiers piétonniers, 900 000$ dans la mise en place de nouveaux trottoirs et 830 000$ dans la mise en place d’un plan d’intervention des feux de circulation.

«Nous savons que la sécurité est un enjeu important de la mobilité active, précise Pierre Jetté. Ce sont des enjeux fondamentalement importants pour le conseil si nous voulons mettre de l’avant la mobilité active.»

Des parcs rajeunis

Plusieurs parcs seront mis à niveau au cours des prochaines années. La Ville investira un peu plus de 32 M$ au cours des trois prochaines années, dont 6,5 M$ dès l’an prochain. Les parcs Champlain, Briand et Angers auront droit à une cure de rajeunissement en 2020. En 2021 et 2022, ce sera au tour des parcs Marin, Poly-Aréna et Olympia.

Plus de 1,9 M$ seront également investis pour l’aménagement de jeux d’eau d’ici 2022. La Ville continuera également l’aménagement du grand parc urbain, avec un budget de 2,2 M$ en 2020, 2,9 M$ en 2021 et 2,2 M$ en 2022.

«Ce programme d’investissements triennal que nous avons élaboré témoigne de notre volonté de rendre nos parcs plus attrayants, nos rues et nos sentiers piétonniers plus sécuritaires et nos développements immobiliers adaptés aux meilleures conditions de vie», a conclu la mairesse Doreen Assaad.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des