Des paniers bios cet hiver sur la Rive-Sud

Des paniers bios cet hiver sur la Rive-Sud

Il sera dorénavant possible de profiter du service de paniers biologiques d'Équiterre pendant la saison hivernale sur la Rive-Sud.

Les résidents du Vieux-Longueuil auront bientôt un meilleur accès aux produits locaux et biologiques pendant l’hiver.

Assemblant des paniers de produits fermiers de saison et biologiques, Bio Locaux, un collectif membre de la Coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ), a lancé ce projet  l’hiver dernier pour faciliter l’approvisionnement en saison hivernale.

Membre du réseau Équiterre – qui distribue des paniers bio depuis 20 ans –, Bio Locaux permet ainsi aux fermiers qui composent le collectif de produire des aliments qui seront acheminés aux consommateurs qui désirent profiter d’aliments locaux, frais et sans pesticides. Des produits qui n’auront pas traversé des milliers de kilomètres avant d’arriver dans leurs maisonnées.

Dix-huit maraîchers et sept éleveurs participent à la confection des paniers, composés notamment de carottes, de céleri-raves, d’oignons, d’ails, de tomates, de pommes de terre et d’une variété d’autres légumes, qui se diversifient légèrement selon la période. Certaines fermes du réseau offrent aussi des farines, grains, huiles, viandes et pains biologiques.

L’an dernier, environ 1000 paniers ont été distribués à des foyers montréalais.

Devant la réussite de cette saison, Bio Locaux vise maintenant la livraison d’au moins 2000 paniers cet hiver, et ce, en étendant le secteur de livraison jusqu’à la Rive-Sud. La Maison de l’Union des producteurs agricoles (UPA) collaborera avec le collectif en tant que point de livraison.

Les inscriptions ont débuté le 30 septembre. Il sera possible de s’enregistrer jusqu’à ce que les fermiers de famille participants affichent complet.

Pour bénéficier du service, il suffit de se rendre au paniersbio.org, de choisir la zone géographique la plus pratique comme point de livraison et de décider du format de panier que l’on désire recevoir.

Commenter cet article

avatar