Des sacs d’école bien remplis, pour que tous entament l’année du bon pied

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Des sacs d’école bien remplis, pour que tous entament l’année du bon pied
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Chaque rentrée, environ 300 enfants repartent du local de la Fondation d’entraide de Brossard avec un sac d’école rempli de tout ce dont ils auront besoin pour entamer leur année scolaire.

«Nous sommes là pour aider les familles dans le besoin», insiste Hélène Picard, vice-présidente du conseil d’administration de l’organisme.

Bien que ce service soit offert depuis au moins 12 ans, il n’est pas suffisamment connu des familles, estime Mme Picard.

L’organisme observe d’ailleurs une baisse du nombre de demandes depuis les trois dernières années.

«Ce n’est pas normal que ça diminue, croit-elle. Il y a encore des familles dans le besoin à Brossard, dont beaucoup de nouveaux arrivants.»

Les directions d’écoles, débordées en fin d’année scolaire, n’ont pas toujours le temps de bien coordonner le tout avec l’organisme, cible Hélène Picard, qui déplore ce manque de collaboration.

Tout, tout, tout

Ce sont tout de même les directions d’école qui dirigent vers la Fondation les parents ayant manifesté une demande d’aide. Cette dernière leur accordera ou non son aide à la suite d’une étude de dossier.

«Dès la fin de l’année scolaire, nous avons évalué les besoins», expose la vice-présidente.

Le personnel de la Fondation est à pied d’œuvre depuis la fin des classes, listes de matériel scolaire obligatoire en main. Les bénévoles préparent les sacs en fonction de ce qui est demandé dans les diverses écoles, pour tous les niveaux. Les sacs pour la prochaine rentrée sont ainsi déjà prêts.

«On fournit tout: les manuels scolaires, les cahiers d’exercice, les feuilles mobiles, les crayons, etc. L’enfant repart avec un sac étiqueté à son nom», détaille Mme Picard.

L’organisme a développé un partenariat avec le magasin Bureau en gros du Quartier DIX30, «un acteur facilitateur» dans cette initiative.

«Quand ça commence, on peut être là tous les deux jours!» lance Hélène Picard.

Si des sacs sont disponibles pour des élèves du secondaire, la grande majorité d’entre eux répondent aux besoins des élèves du primaire.

Entre 200 et 250$

Un sac bien rempli de fournitures scolaires vaut entre 200 et 250$. C’est la tenue du concert de Noël qui permet de financer les activités de la Fondation d’entraide de Brossard. Le rendez-vous annuel, toujours très couru, rapporte entre 80 000 et 100 000$ à l’organisme.

La Fondation offre également divers services aux familles défavorisées, personnes démunies et/ou handicapées, tels que de l’aide ponctuelle. Comme le définit sa mission, «par le biais d’organismes partenaires, elle soutient des projets visant à maintenir la qualité de vie des aînés, des familles et des jeunes étudiants».

Les familles qui souhaitent formuler une demande peuvent écrire à fondationentraidebrossard@gmail.com ou contacter le 514 778-2050.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des