VIDÉO – Deux fois trop de cerfs au parc Michel-Chartrand

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
VIDÉO – Deux fois trop de cerfs au parc Michel-Chartrand
Un cerf du parc Michel-Chartrand. (Photo : Le Courrier du Sud - Geneviève Michaud)

Bien que la Ville de Longueuil multiplie les actions depuis quelques années pour contrôler la population de cerfs au parc Michel-Chartrand, on en retrouve aujourd’hui plus de deux fois trop pour la capacité de ce parc-nature de 1,85 kilomètre carré. Une opération de contrôle ponctuelle est donc prévue au cours des prochaines semaines.

À LIRE AUSSI : Les relocaliser n’était pas une option

La Ville prévoit ainsi la capture et l’euthanasie d’une partie de la population de cerfs du parc Michel-Chartrand. Elle assure que cette opération de contrôle est «éprouvée en saine gestion de la faune et se réalisera dans le respect des normes sur le bien-être animal».

Longueuil rappelle que la surpopulation de cerfs a des impacts négatifs majeurs sur la régénérescence de la forêt, les plantations à venir pour contrer l’agrile du frêne, la biodiversité animale et végétale, les propriétés riveraines, le risque d’accidents routiers et la transmission de la maladie de Lyme.

Qui plus est, la surpopulation est nuisible pour la santé des cerfs eux-mêmes.

«Le parc Michel-Chartrand, qui regorge d’une grande diversité d’animaux et de végétaux, est une richesse collective qui fait la fierté des Longueuillois, mentionne la mairesse Sylvie Parent. Devant le constat actuel, la Ville se doit de prendre ses responsabilités et d’intervenir pour en assurer la pérennité.»

La Ville précise que l’objectif de l’opération n’est pas d’éliminer la population de cerfs, mais d’en diminuer le nombre pour établir l’équilibre à un seuil acceptable.

Alors que ce seuil idéal serait de 15 cerfs pour le parc Michel-Chartrand, un inventaire effectué en février 2017 en recensait 32.

L’opération vise la capture et l’euthanasie du maximum d’une quinzaine de cerfs sur une population totale évaluée à une centaine sur l’ensemble du territoire de Longueuil.

Valorisation de la viande

Longueuil indique avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires pour mener cette opération, dont un permis SEG pour la capture des animaux sauvages à des fins scientifiques, éducatives ou de gestion de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et un certificat de bons soins aux animaux émis par le Comité d’éthique de l’utilisation des animaux.

Un volet social de valorisation de la viande est prévu à la suite de l’opération, afin de limiter au maximum le gaspillage. La viande sera ainsi remise à Moisson Rive-Sud, qui la redistribuera aux banques alimentaires et organismes de dépannage alimentaire du territoire.

«La valorisation des aliments est un enjeu que nous prônons et souhaitons mettre de l’avant», précise le directeur général de Moisson Rive-Sud Dany Hétu, tout en remerciant la Ville de ce don.

Plan de gestion des cerfs

Cette opération de contrôle s’inscrit dans le Plan de gestion de la population des cerfs de la Ville de Longueuil, dont le volet principal concerne la chasse au boisé du Tremblay.

Permise depuis 2003, la chasse y est fortement encouragée depuis cette année par la Ville, et le sera pour les deux prochaines années, afin de contrôler la population de cervidés.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
4 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
ISABELLE
ISABELLE
6 mois

Pauvre bêtes….ils ne savent plus où aller car les forêts sont détruitent par lhumain.
Au lieu de les tuer....transferez les d
endroit.

Sofia
Sofia
6 mois

Voyons donc, relocalisez-les! Tellement déçue de ma ville! Je préfère que les cerfs vivent un stress d’adaptation après avoir été transférés ailleurs comme dans les Laurentides (le stress passera avec le temps) plutôt qu’on mette fin à leur vie aussi gratuitement. On parle de protection de la faune et de la flore pour justifier ce choix aberrant… en oubliant qu’eux aussi en font partie!

Last edited 6 mois by Sofia
Mooijekind Wim
Mooijekind Wim
6 mois

Pouvez -vous relocaliser les cerfs en foret

François
François
5 mois

lol les relocaliser… On voit bien que les gens savent pas de quoi ils parlent.

Ces cerfs mangent des peanuts à même nos mains. Ils n’ont aucune notion de survie. Vous voulez les envoyer dans un Zoo?

Laissez donc faire les experts.