Discuter de la riche alliance art et affaires

Discuter de la riche alliance art et affaires

En conférence d’ouverture, Kristian Manchester et Philippe Demers

Crédit photo : Robert Côté - Le Courrier du Sud

L’événement INFOLAB#2 Arts, affaires et territoire de Culture Montérégie a réuni au Théâtre de la Ville plus de 80 personnes provenant d’une trentaine de municipalités de la Montérégie, de Montréal, de Laval, de l’Estrie et même du Saguenay, le 6 novembre.

Les participants représentaient de multiples secteurs – culturel, municipal, d’affaires, d’économie sociale, de développement régional et économique, de communications et marketing, de ressources humaines et des médias.

Cet INFOLAB «s’inscrit dans la démarche Arts Affaires de Culture Montérégie, plus précisément dans le volet Créer l’engagement, démarré en 2017. Ce volet, rendu possible grâce à une aide financière de Patrimoine canadien, a été développé avec la volonté de mobiliser les forces vives des milieux culturels et d’affaires», a expliqué la directrice générale de Culture Montérégie Nancy Bélanger.

Les thématiques touchaient des enjeux tant du milieu culturel, d’affaires que municipal et avaient été élaborées par les organisateurs en s’inspirant des priorités régionales du Fonds d’appui au rayonnement des régions.

En conférence d’ouverture, les participants ont eu la chance d’entendre deux personnalités influentes, soit Philippe Demers, cofondateur de l’agence MASSIVart et initiateur du festival Chromatic, et Kristian Manchester, force créatrice majeure de nombreuses campagnes internationales conçues par l’agence Sid Lee.

Les deux experts ont exposé leur vision de la relation arts affaires comme créatrice de l’expérience tant recherchée pour développer le sentiment d’appartenance, que ce soit à une marque, à une entreprise ou à un territoire.

Miguel Aubouy, directeur des savoirs scientifiques et technologiques à Sporobole, centre d’art contemporain de Sherbrooke, a invité les entrepreneurs et les décideurs à s’allier à des artistes pour innover.

«Les artistes ont cette capacité naturelle de travailler dans le flou, une qualité essentielle pour quiconque veut innover. Collaborez avec eux, allez les voir créer et simplement, laissez-les travailler autour de vous.»

L’espace d’échanges et de collaboration que Culture Montérégie a souhaité mettre en place invitait à la participation. En 30 minutes, neuf équipes ont eu à imaginer des projets créatifs pour la Montérégie; elles devaient ensuite les présenter devant jury. Une activité ludique qui a amené les participants à réaliser à quel point le travail intersectoriel peut faire naître des projets novateurs, inspirants et mobilisateurs.

(Source : Culture Montérégie)

Commenter cet article

avatar