Elles conçoivent un conte délicat et poétique pour les familles en deuil d’un enfant

Elles conçoivent un conte délicat et poétique pour les familles en deuil d’un enfant

Les deux mamans et amies, Jessica Vendette et Carine Perras, à l'initiative du projet Petite étoile.

Crédit photo : Gracieuseté

PROJET. Il y a des sujets plus douloureux que d’autres à aborder, comme celui de la perte d’un enfant. Face à une telle épreuve, les mots manquent souvent aux adultes pour expliquer l’impensable aux plus jeunes. Avec la volonté de mettre des mots doux sur les maux, deux mamans ayant vécu le deuil d’un petit se sont associées pour offrir aux familles Petite étoile, un conte poétique «empli d’amour et de réconfort».

Jessica Vendette avait écrit une tendre et belle histoire à la naissance de sa fille, aujourd’hui âgée de neuf ans. Elle y racontait l’arrivée sur Terre d’une petite étoile «bien spéciale», un cadeau tombé du ciel dans la vie de ses parents.

Quelques années plus tard, lorsque son amie Carine Perras, mère de trois enfants, a appris que son fils de deux ans était atteint d’un cancer au cerveau, Jessica Vendette a voulu l’accompagner du mieux qu’elle pouvait dans cette épreuve. Elle a alors pensé à réadapter son conte sur la petite étoile en imaginant que cette dernière retrouvait le chemin du ciel.

«Son amour est tellement grand, tellement puissant que chaque personne qui croisera sa route en sera transformée à jamais, écrit-elle. Une étoile si spéciale que même le ciel ne peut se remettre de l’avoir perdue. Il en a besoin, car sans elle, il s’éteint et s’assombrit un peu plus chaque jour.

La petite étoile a dû repartir sur son nuage afin de sauver le ciel, de le faire briller à nouveau et de rallumer chacune des autres étoiles.»

Quelques jours avant le décès du petit Jules, Jessica a offert le conte à son amie.

«Cette histoire m’a vraiment beaucoup aidée, je l’ai lue avec Jules avant qu’il ne parte, explique avec émotion Carine Perras, qui l’a également racontée à ses deux autres enfants. Cette façon symbolique et poétique de voir le départ, comme une transition, a été d’un grand réconfort pour toute notre famille dans ce moment douloureux. J’ai décidé de croire à cette histoire. J’ai décidé que Jules partait de notre maison pour rejoindre son étoile. Et aujourd’hui encore, le symbole de l’étoile est très important pour nous.»

Carine se rappelle qu’elle a tout de suite été convaincue que ce conte pouvait aider d’autres familles à supporter la souffrance.

Un baume au cœur

Il y a quelques mois, les deux femmes ont décidé de s’associer pour lancer le projet Petite étoile. Jessica a réadapté son histoire afin de toucher un plus grand nombre de familles et Carine, photographe de profession, a accepté de réaliser les illustrations de ce conte.

«Quand on est confronté au deuil d’un enfant, il n’y a pas vraiment de recette pour aller mieux et s’en sortir, précise Carine. Mais c’était évident pour moi de m’impliquer dans ce projet lorsque Jessica me l’a demandé. En illustrant ce conte qui a mis de la lumière et de la magie sur ce chemin inconnu, je pourrai à mon tour aider d’autres familles. Mes enfants m’accompagnent dans cette démarche, ils savent que je raconte aussi un peu de notre histoire dans ce livre.»

Les deux amies souhaitent que l’ouvrage soit remis aux organismes et distribué dans les hôpitaux.

«Il existe de l’accompagnement psychologique dans les hôpitaux, mais l’épreuve reste difficile et on se sent souvent seule et démunie», témoigne Jessica Vendette, qui a également vécu le deuil de sa quatrième fille à vingt semaines de grossesse.

«Dans ce livre, il ne s’agit pas de religion ou de soutien psychologique, ajoute-t-elle. On peut en parler de façon délicate avec nos enfants. Parce que lorsqu’on veut expliquer aux jeunes, on n’a pas toujours les mots.»

Même si les auteures ont conscience que le sujet reste difficile à aborder et à imaginer, elles précisent que l’ouvrage s’adresse aux familles qui en ont besoin.

«C’est un sujet pointu qui touche, mais qui peut aussi faire peur, décrivent-elles. On aborde ce sujet parce qu’il y a un besoin, non pour l’envie de le raconter. C’est un livre spécial, qu’on ne souhaite peut-être pas ouvrir. Du moins, jamais pour nous. Mais pour les personnes qui vivent une énorme perte, c’est un magnifique cadeau.»

Dons aux familles et fondation

L’ouvrage Petite Étoile est disponible en prévente sur la plateforme de socio-financement ulule.com. En deux semaines, 142 exemplaires ont déjà été vendus.

En outre, les auteures reverseront l’intégralité des profits à la fondation Charles-Bruneau, dédiée à la recherche contre le cancer pédiatrique.

Il reste une trentaine de jours pour acheter le conte Petite Étoile sur Ulule: https://mobile.ulule.com/petite-etoile-le-conte/

L’ouvrage de 25 pages devrait être publié en juin.

Rens.: https://www.facebook.com/petiteetoileleconte

Poster un Commentaire

avatar