Et la culture ?

Et la culture ?

Nancy Bélanger, directrice générale de Culture Montérégie

Crédit photo : Gracieuseté

La campagne électorale bat son plein et les annonces se multiplient. Jusqu’à maintenant, la culture est pratiquement absente du débat. Certains diront que le milieu culturel s’est déjà exprimé durant le processus ayant conduit le gouvernement du Québec à lancer, le 12 juin 2018, la nouvelle politique culturelle, Partout la culture. Considérant son importance et le consensus dont elle est l’objet, pourquoi cette politique a-t-elle été annoncée si tardivement et est-elle passée presque inaperçue?

Le prochain gouvernement devrait s’engager à bâtir sur cette politique qui aborde des thèmes déterminants: la promotion et le rayonnement de la langue française, la relation entre la culture et le territoire, l’amélioration de l’accès à la culture pour tous, et la stimulation de l’innovation numérique.

Qu’en est-il de la Montérégie?

Sensibilisons les candidats des différents partis à des réalités qui freinent le développement culturel en Montérégie. À commencer par l’iniquité du financement public. La Montérégie est la 2e région la plus peuplée du Québec et se trouve pourtant au 16e et avant-dernier rang du palmarès des dépenses publiques en culture par habitant.

Ensuite, la situation des médias communautaires qui est de plus en plus alarmante. Or, pour qui parle d’ancrage dans le territoire et d’appartenance, ces médias sont vitaux. En Montérégie, la fermeture de CHOC-FM et les récentes difficultés éprouvées par Point Sud ont de quoi préoccuper. Des engagements concrets doivent être pris par les partis à leur égard.

La politique culturelle du Québec accorde une place importante à la relation entre territoire, patrimoine et qualité de vie. En Montérégie, les musées, les centres d’interprétation et les associations historiques œuvrent à la découverte de ce patrimoine et permettent aux populations de se l’approprier. Or, leur contribution essentielle à la mémoire collective n’obtient pas la reconnaissance et l’appui qu’elle devrait.

Au cours des prochaines semaines, vous aurez peut-être la chance de rencontrer des candidat(e)s. Demandez-leur ce qu’ils comptent faire pour soutenir les milieux des arts, du patrimoine et des communications qui font de la Montérégie une région où la culture embellit chaque jour la vie de tous, des tout-petits jusqu’aux aînés.

L’auteure est directrice générale de Culture Montérégie.

 

Poster un Commentaire

avatar