Un an et demi de prison pour avoir agressé sexuellement une fréquentation

Un an et demi de prison pour avoir agressé sexuellement une fréquentation

Alexandre Pinard, 40 ans, avait rencontré sa victime sur la populaire application Tinder.

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

JUSTICE. Un Longueuillois qui a agressé sexuellement une femme rencontrée sur l’application Tinder a été condamné à une peine de 18 mois de prison, le 8 mars, au palais de justice de Longueuil.

Alexandre Pinard, 40 ans, avait rencontré sa victime sur la populaire application en 2014. Le couple s’était fréquenté pendant quatre mois avant de se séparer.

Lors d’une rencontre peu de temps après cette séparation, le couple a eu une relation sexuelle, relation consentante jusqu’au moment où Pinard a posé sur la femme des gestes sexuels dégradants, malgré ses pleurs et ses cris et le fait qu’elle lui ait clairement exprimé son refus. Cette dernière a porté plainte à la police deux mois plus tard.

Lors de son procès, Pinard avait affirmé que la relation sexuelle avait été entièrement consentante, même en ce qui a trait aux actes dégradants. Un argument écarté du revers de la main par le juge Pierre Bélisle, qui a plutôt retenu la version de la victime.

En plus de sa peine de détention, Pinard sera sous le coup d’une probation de 3 ans à sa sortie de prison. Il figurera également au registre des délinquants sexuels pendant 20 ans. L’accusé ne possédait pas d’antécédents criminels.

Alexandre Pinard a récemment porté le verdict en appel.

Commenter cet article

avatar