Le camionneur n’est plus accusé d’homicide involontaire

Le camionneur n’est plus accusé d’homicide involontaire

Un Longueuillois

Le Longueuillois Alex Dragaytsev, arrêté au Wyoming pour avoir causé un carambolage impliquant 64 véhicules, lundi, ne sera finalement pas accusé d’homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Il a été relâché par les policiers, mardi.

La justice reproche maintenant reprochés au camionneur, qui travaille pour l’entreprise Intermark Transport de La Prairie, de ne pas avoir fait preuve de prudence lors de conditions de conduite dangereuses, puisqu’un épais brouillard recouvrait l’autoroute au moment de l’accident. Il est passible d’une amende de 60$ pour cette infraction.

Selon La Presse canadienne, la procureure du comté d’Albany, Peggy Trent, a confirmé que le Longueuillois de 45 ans avait quitté le centre de détention du comté, situé à Laramie.

La procureure affirme que les accusations qui pesaient contre lui ont été retirées. Selon elle, l’enquête était toujours en cours, mais les preuves ne permettent pas de porter d’accusations d’homicide.

Les policiers avaient d’abord incarcéré M. Dragaytsev, lundi, pour d’homicide involontaire au volant d’un véhicule. Ce type d’accusation peut mener à un emprisonnement de 20 ans aux États-Unis.

Un carambolage meurtrier

L’accident provoqué par le Longueuillois a causé la mort de deux automobilistes, sur l’autoroute Inter-États 80, vers 8h, le 20 avril. Deux camions lourds sont entrés en collision et l’un d’entre eux s’est retrouvé dans la voie à contre-sens. Un camion-citerne a été impliqué dans le carambolage et a pris feu.

Les victimes sont deux femmes de 58 ans et 23 ans, originaires de l’Arkansas et du Colorado. Outre les deux décès, 25 personnes ont dû être transportées à l’hôpital, selon La Presse canadienne.

Commenter cet article

avatar