Une chauffeuse de taxi arrêtée pour conduite sous l’effet du cannabis

Une chauffeuse de taxi arrêtée pour conduite sous l’effet du cannabis

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Une chauffeuse de taxi a été interceptée mardi vers midi pour conduite avec les capacités affaiblies par le cannabis.

Selon le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), la femme de 40 ans avait d’abord été interceptée pour excès de vitesse sur la route 132, à la hauteur de Boucherville. Au moment d’intervenir auprès de la conductrice, le policier a détecté une odeur de cannabis provenant du véhicule.

Après avoir effectué les épreuves de coordination de mouvements, il a procédé à son arrestation.

Une fois au poste de police, la femme a dû passer les 12 étapes prévues en matière de conduite avec les capacités affaiblies par la drogue, qui sont réalisées par un agent évaluateur. La dernière consiste à fournir un échantillon d’urine, qui sera analysé afin de déterminer s’il y avait présence de cannabis dans son organisme.

Si elle est reconnue coupable, elle perdra son permis pour une période de 12 mois, en plus de devoir payer une amende pouvant aller jusqu’à 2000$.

Rappelons que tous les patrouilleurs du SPAL ont reçu une formation afin de détecter la conduite avec capacités affaiblies par la drogue. Il s’agit d’ailleurs du corps de police qui compte le plus grand nombre d’agents évaluateurs. Depuis 2018, les policiers du SPAL ont enregistré 37 dossiers du genre, dont 8 depuis le 17 octobre.

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Bob Recent comment authors
Bob
Invité
Bob

Bravo au policier pour leur travail continuer d’intervenir