Ferrari met fin à sa relation avec Maserati

Par Le Guide de l'auto
Ferrari met fin à sa relation avec Maserati


Le Guide de l'Auto

Article par Sylvain Raymond

Lors du bilan financier du premier trimestre de 2019, le PDG de Ferrari, Louis Camilleri, a confirmé l’arrivée d’un modèle hybride chez Ferrari en précisant cette fois que le bolide ne remplacerait pas la 488 et qu’il s’insérerait au-dessus de la 812 Superfast dans la hiérarchie. La tendance est à l’électrification et Ferrari n’y échappe pas.

Camilleri a aussi confirmé aux médias que l’entente qui liait Ferrari à Maserati à titre de motoriste ne serait pas renouvelée. On sait que depuis 2002, toutes les Maserati étaient équipées de moteurs provenant de chez Ferrari, une entente qui n’était pas sans ajouter une dose d’exclusivité supplémentaire à Maserati, sous le contrôle de Ferrari à l’époque.

Depuis, Maserati est devenu une division de Fiat Chrysler Automobiles (FCA) alors que Ferrari a été éjecté du groupe lors de son introduction en bourse en 2015. Les relations de famille sont terminées et selon Camilleri, la dernière Maserati équipée d’un moteur Ferrari devrait être produite en 2021 ou en 2022. Depuis la séparation, Ferrari produisait un V6 biturbo de 3,0 litres ainsi que les V8 biturbo de 3,8 litres et 4,7 litres atmosphérique.

Maserati n’ayant pas confirmé vouloir se tourner vers des motorisations électriques, il y a fort à parier que le constructeur se tournera vers FCA pour ses futurs développements.

Partager cet article