Gravité Média accueille deux chroniqueurs de renom

Photo de Hélène Gingras
Par Hélène Gingras
Gravité Média accueille deux chroniqueurs de renom
(Photo : Denis Germain - Le Courrier du Sud)

À compter de la semaine prochaine, les lecteurs du Courrier du Sud pourront lire en alternance les chroniques de l’expert judiciaire Claude Poirier et du journaliste économique René Vézina, en page 8 de l’édition papier ainsi que sur le Web.

Ce nouveau rendez-vous hebdomadaire est le fruit d’une entente négociée ces derniers mois pour les quatre hebdos de Gravité Média, soit aussi pour Le Reflet à Candiac; Le Soleil à Châteauguay; et Le Saint-François à Valleyfield.

«Nous sommes heureux d’annoncer enfin cette bonne nouvelle parce que nous sommes constamment à la recherche de compléments au contenu journalistique afin d’optimiser l’expérience de nos lecteurs, a affirmé la PDG de Gravité Média Julie Voyer. Les éditeurs d’hebdos qui peuvent se vanter d’avoir des chroniqueurs d’une telle notoriété sont rares. On se sent très privilégiés.»

Claude Poirier ne se contentera pas de commenter la scène policière judiciaire régionale et provinciale, a dit celui dont la réputation n’est plus à faire.

«Je vais aussi me donner le droit de commenter l’actualité», a promis celui qui est connu pour son franc parler.

Déjà, au moment de l’entrevue avec Gravité Média, les sujets se bousculaient dans sa tête et M. Poirier s’enflammait.

«C’est certain que M. Poirier causera des remous à l’occasion, et c’est parfois le cas d’une chronique d’opinion», a admis Mme Voyer.

Pour sa part, le résident de Candiac s’est dit heureux de s’associer à la presse hebdomadaire, qu’il considère indispensable au développement des municipalités.

«Je suis très fier que Gravité Média m’ait approché, a lancé M. Poirier. Les journaux de quartier sont le cœur même des communautés et j’y crois.»

De son côté, René Vézina traitera d’économie, de finances et du monde des affaires. Journaliste spécialisé chevronné, son défi permanent est de «rendre compréhensible l’économie telle qu’elle se vit au jour le jour». Il est également heureux de pouvoir collaborer avec les hebdos de Gravité Média.

«J’ai passé ma vie à faire de l’information régionale, à parler d’enjeux liés à des réalités régionales et c’est ce que je me promets de continuer de faire dans mes chroniques», a confié l’ancien rédacteur en chef du Journal Les Affaires.

Claude Poirier en résumé

59 ans de métier

Il a commencé sa carrière en tant que reporter et chroniqueur aux affaires criminelles et judiciaires. Au fil des ans, il a collaboré à la télévision au 17 heures à TVA, animé par Pierre Bruneau, à Salut, Bonjour!, en plus d’animer Le vrai négociateur à LCN. Il a également été chroniqueur à la radio, aux stations 98,5 FM et 96,9 CKOI-FM.

Il œuvre désormais exclusivement en télé: Poirier enquête, sur Historia; 100% Justice, sur le Canal investigation; et Secrets judiciaires de Claude Poirier, sur le Canal D.

Il est récipiendaire de cinq citations d’honneur du ministère de la Sécurité publique (Québec) pour ses interventions dans des prises d’otage et titulaire de la médaille de bravoure et du courage du Gouverneur général du Canada.

À titre de négociateur, il a été impliqué dans une cinquantaine de cas d’enlèvement et de prises d’otage. La série télé Le négociateur est inspirée de sa carrière.

René Vézina en résumé

40 ans de métier

Diplômé de l’Université Laval en journalisme et sciences politiques, il a commencé sa carrière en 1977 comme journaliste à la radio et à la télé de Radio-Canada en Gaspésie, avant de passer au réseau national à Montréal. Il s’est ensuite tourné vers le journalisme scientifique, ce qui l’a conduit à s’intéresser à l’économie, qui est depuis devenue son terrain de prédilection.

Il a passé 20 ans au service de TC Média, notamment comme rédacteur en chef du magazine Commerce et du Journal Les Affaires.

Il a autrefois animé les émissions Finances, au réseau TVA, et Déficit Zéro, à Télé-Québec. Il est coauteur du guide Comment parler aux médias, paru en 2008, et participe régulièrement à titre d’animateur ou de conférencier à des forums et à des séminaires qui touchent les grands enjeux contemporains.
M. Vézina signe désormais une chronique bimensuelle dans Le Devoir et demeure présent à la radio avec des chroniques quotidiennes à Ici Première, à Radio-Canada.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des