Infrastructures scolaires: trois projets en attente, rappelle Catherine Fournier

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Infrastructures scolaires: trois projets en attente, rappelle Catherine Fournier
(Photo : Gracieuseté)

Trois écoles de la circonscription de Marie-Victorin, dans l’arr. du Vieux-Longueuil, sont en attente d’une autorisation du ministère de l’Éducation pour être reconstruites, rappelle la députée indépendante Catherine Fournier, qui se réjouit de l’annonce du ministre de l’Éducation pour accélérer les rénovations dans les écoles et la reconstruction d’écoles vétustes.

À LIRE AUSSI: 440 M$ pour construire ou agrandir 24 écoles en Montérégie

Lors des études de crédits budgétaires cette semaine, Mme Fournier avait réitéré sa demande faite en mars pour que trois projets soient mis en branle.

Il s’agit notamment de la reconstruction d’une nouvelle école primaire sur le site de l’ancienne école Notre-Dame (rue Duvernay) et celle d’une nouvelle école primaire au 790 boul. Quinn (ancienne école abandonnée).

Le Centre d’éducation pour adultes (CEA) Le Moyne-D’Iberville doit aussi être reconstruit, dont le bâtiment est complètement vétuste. Un employé était tombé malade après avoir été en contact avec de la moisissure sur son lieu de travail.

«L’annonce de Jean-François Roberge est évidemment la bienvenue. Je demande des sommes supplémentaires pour la rénovation de nos écoles depuis des années», a indiqué Catherine Fournier.

«Nos écoles sont pleines à craquer et les unités modulaires se multiplient, alors que les projets de développement immobilier dans le secteur sont nombreux, a-t-elle ajouté. Le ministère de l’Éducation doit absolument autoriser rapidement ces trois projets essentiels pour notre ville.»

La députée affirme qu’elle demeurera en contact avec le cabinet de M. Roberge ainsi que celui du ministre responsable de la Montérégie, Simon Jolin-Barrette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires