Un arbre contre une bière

Un arbre contre une bière
(Photo : Gracieuseté)

Afin de poursuivre les efforts du Mouvement ceinture verte, la Vigile verte souligne sa collaboration avec la brasserie distillerie Champ Libre et le Comité pour la réhabilitation de la rivière Châteauguay (CRRC) afin que 100 arbres soient plantés dans la région par l’action citoyenne participative.

L’année dernière, les propriétaires de Champ Libre voulaient davantage aider à la lutte aux changements climatiques. La Vigile verte a donc proposé à l’entreprise de Mercier d’être un point de distribution et de donner à leurs clients une centaine de petits arbres issus des pépinières du gouvernement, annuellement disponibles via le Club des 4H à Sainte-Martine.

Ce type de distribution ayant été annulée en raison de la pandémie, une alternative devait être trouvée. C’est ainsi que le CRRC est entré en scène.

Ce comité fait pousser dans des pots des graines d’arbres indigènes collectées localement pour augmenter le couvert forestier. Ainsi, une centaine d’arbres ont été récupérés par la Vigile verte et environ 80 ont été remis à Champ Libre.

Ainsi, au cours des dernières semaines, la brasserie distillerie a pu remettre un arbre à chaque client qui se procurait une bière pour emporter.

À propos de la Vigile verte

Membre de la CDC Roussillon, l’organisme sans but lucratif de conservation et de protection environnementale a été fondé en 2010. Sa mission principale est de protéger les dernières aires naturelles des bassins versants des rivières Saint-Jacques, de la Tortue et Saint-Régis. Un de ses objectifs principaux est de contribuer à l’obtention d’un statut légal de conservation pour le Boisé La Prairie-Brossard, incluant la basse Saint-Jacques.

(Source: Vigile verte)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des