Chroniques
Opinion

L’aidance, une question plus que jamais masculine

jeudi le 10 juin 2021
Modifié à 8 h 06 min le 10 juin 2021
Par

En 2018, la population aidante était composée à 54% de femmes et 46% d’hommes. Les statistiques démontrent que l’écart entre le nombre de femmes et d’hommes aidants ne fait que diminuer. L’équité sera non seulement atteinte dans quelques années, mais la proportion sera même inversée : les hommes aidants deviendront majoritaires. 

Par Stéphanie Cousineau-Bourassa, Centre de soutien entr’aidants

Ce portrait n’est pourtant pas reflété par la clientèle desservie dans les services d’aide aux aidants, révélant non pas l’absence de besoins, mais plutôt des stratégies d’intervention mal adaptées à la réalité des aidants masculins.  

La socialisation des hommes explique en bonne partie leur réticence à recourir au soutien psychosocial. Beaucoup ont grandi avec des exigences masculines faisant en sorte que leur approche est plus entrepreneuriale et axée sur la résolution de problèmes que celle de leurs homologues féminins, et le fait même d’avoir besoin d’aide est perçu négativement. La thérapie semble donc contre-intuitive parce qu’elle demande de renoncer au contrôle et être vulnérable, allant à contre-courant des comportements appris durant toute une vie. 

Tous ces facteurs réunis résultent souvent en un certain malaise à prodiguer des soins personnels à la personne aidée et une méconnaissance des ressources disponibles. En ajoutant dans le mélange la compartimentation du système de santé ainsi que les listes d’attente à n’en plus finir, ils se retrouvent découragés. 

Une majorité d’hommes tardent donc à demander de l’accompagnement et se retrouvent carrément en situation de crise avant de le faire. À ce moment-là, les services en place n’arrivent pas à combler leurs besoins immédiatement, renforçant l’idée qu’il était inutile de tendre la main en premier lieu. 

Comment remédier à la conjoncture actuelle? Le Regroupement des organismes montérégiens d'aidants naturels (ROMAN) finalise présentement une formation d’intervention auprès des hommes aidants qui sera prête à l’automne. Les stratégies suivantes seront mises de l’avant. 

D’abord, valider les émotions vécues par les aidants masculins : il est tout à fait normal de se sentir dépassé! Une fois le contact établi, démontrer qu’ils sont entre de bonnes mains en misant sur un accueil chaleureux et professionnel ainsi qu’identifier leurs réels besoins. La clé de la réussite? Se concentrer sur de petites actions concrètes, une à la fois, prouvant la possibilité d’aller de l’avant. 

Vous êtes aidant et avez besoin d’aide, d’assistance ou juste de jaser en prenant un café? Appelez la ligne INFO-AIDANT au 1 855 852-7784 pour connaître les services là pour vous. 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles