La construction de l’écocentre Payer débutera en juin

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
La construction de l’écocentre Payer débutera en juin
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Un quatrième écocentre s’ajoutera au trois installations de l’agglomération de Longueuil. La construction de l’écocentre Payer, aux limites de Brossard et de l’arr. de Saint-Hubert, débutera en juin. Le chantier devrait être complété au printemps 2020.

L’installation du 5050, rue Ramsay, à l’intersection du boul. Payer, comptera un bâtiment principal d’accueil, des aires de chargement et de déchargement, une pesée pour camion, un bâtiment d’entreposage avec un atelier de démantèlement ainsi qu’une remise pour la récupération et l’entreposage des résidus domestiques dangereux.

Le contrat de 6,1 M$ a été octroyé à Construction Richelieu, à la séance du conseil d’agglomération du 16 mai.

Ce nouvel écocentre devrait se traduire par des économies pour l’Agglomération. En ce moment, le secteur Saint-Hubert/Brossard est desservi par des installations privées que loue l’agglomération.

«Les coûts annuels liés à ce contrat sont très élevés lorsque comparés aux écocentres opérés par l’agglomération», relève les documents du sommaire décisionnel du contrat de construction.

Grâce à ce nouvel écocentre, plus de 25 000 tonnes de matières seront détournées des sites d’enfouissement chaque année; un «geste concret pour réduire les gaz à effet de serre», relève la mairesse Sylvie Parent.

«La construction de l’écocentre Payer permettra aux citoyens des villes de l’agglomération, plus précisément aux résidents de Brossard et de l’arrondissement de Saint-Hubert, de disposer plus facilement de leurs matières résiduelles de façon écoresponsable», a-t-elle soulevé.

Le Plan directeur de gestion des matières résiduelles prévoyait un réseau de quatre écocentres pour couvrir l’ensemble du territoire de l’agglomération.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des