La Marche de l’espoir prend un virage virtuel

La Marche de l’espoir prend un virage virtuel

Les jours de mai, mois de la sensibilisation à la sclérose en plaques, la Société canadienne de la SP invite les citoyens à marcher et bouger dans le cadre de la campagne #stopponslaSP.

Les gens sont invités à marcher ou à transformer une occupation habituelle en une action au profit de la Société canadienne de la sclérose en plaques.

La Marche de l’espoir qui réunit des centaines de citoyens au parc de la Cité sera transformée en un grand rassemblement virtuel, le 24 mai. Chaque personne marchera à son rythme dans son environnement, son quartier ou son logement.

Il est possible de former des équipes avec des membres de la famille et des amis, ou encore membres d’une même entreprise: chaque participant planifie une marche en solo dans son quartier à un moment précis pour manifester votre soutien aux personnes touchées par la SP.

«Les circonstances actuelles entourant le COVID-19 sont particulièrement éprouvantes pour les personnes atteintes de la SP et ajoutent un stress supplémentaire étant donné le risque accru de complications en cas de contamination, mentionne la directrice générale de la Section Montérégie pour la Société canadienne de la sclérose en plaques Corinne Demars. Marcher pour la SP ou faire une collecte de fonds est un bel exemple de solidarité et nous rappelle qu’unir nos forces est le meilleur moyen d’aller de l’avant.»

Pour les personnes qui doivent composer d’une manière ou d’une autre avec la sclérose en plaques, les préoccupations générées par la pandémie s’ajoutent aux défis déjà présents avec la SP. Les besoins en matière d’information, de services, de ressources et de programmes de soutien sont plus que jamais essentiels.

Rens. : www.marchedelespoir.ca

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des