La pandémie risque d’emporter près de 18 000 entreprises au Québec

La pandémie risque d’emporter près de 18 000 entreprises au Québec
(Photo : Gracieuseté)

D’après une étude de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI), c’est une PME sur sept qui risque de fermer définitivement ses portes à cause de la COVID-19.

«Les PME sont le poumon de l’économie canadienne. Si nous souhaitons qu’une reprise économique réussie puisse avoir lieu, il faut éviter le plus possible ces fermetures, affirme le vice-président pour le Québec à la FCEI François Vincent. Les gouvernements et les consommateurs ont un rôle essentiel à jouer maintenant: ils peuvent assurer à nouveau des conditions dans lesquelles les PME pourront survivre et prospérer.»

M. Vincent ajoute que les secteurs les plus vulnérables sont celui des arts et des loisirs (gymnases, salles de spectacles, arcades) ainsi que celui de l’hébergement et de la restauration (restaurants, hôtels, traiteurs).

«Au Québec, ce sont 17 993 PME qui risquent de partir définitivement. Avec ce nombre, on pourrait remplir les grands arénas de la ville de Québec ou de la ville de Montréal. On semble voir notre vie quotidienne revenir un peu à la normale, mais pour les propriétaires de PME, la route est encore longue à franchir. En effet, bien que près des trois quarts des PME québécoises soient maintenant complètement ouvertes, seulement le tiers possède des revenus égaux ou supérieurs à la normale», ajoute le vice-président.

Selon le sondage

  • 62% des PME sont complètement ouvertes
  • 37% utilisent leur capacité de main-d’œuvre normale
  • 26% ont retrouvé leur niveau de ventes habituel

Un texte de Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local, L’Hebdo Journal

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des