La Rive-Sud enverra 186 athlètes à la 52e Finale des Jeux du Québec à Alma

La Rive-Sud enverra 186 athlètes à la 52e Finale des Jeux du Québec à Alma

Le porte-drapeau Alex Boulanger et le chef de la délégation Jacques Legault

COMPÉTITIONS. > La Rive-Sud sera représentée par une solide délégation de 186 athlètes et 62 accompagnateurs lors de la 52e Finale des Jeux du Québec, qui se tiendra à Alma du 24 février au 4 mars.

Inscrits dans 20 des 21 disciplines au programme, les athlètes de la région défendront le titre de championne des Jeux que la Rive-Sud avait décroché grâce à sa domination du classement par points et du total des médailles aux Jeux d’hiver de 2015 à Drummondville.

À juste titre, le chef de mission Jacques Legault souligne que la Rive-Sud visera une place dans le top 3 des 19 régions du Québec. Avec sa forte densité de population et ses nombreuses infrastructures, la Rive-Sud est en lutte depuis près d’une décennie avec les puissances de la Capitale Nationale et de Montréal.

«La Rive-Sud devrait se démarquer dans plusieurs disciplines dont l’haltérophilie, le curling, l’escrime la gymnastique, le hockey féminin et masculin, le judo, le trampoline et la ringuette, estime Jacques Legault. La région compte aussi en ses rangs plusieurs prétendants aux médailles dans la majorité des disciplines au programme.»

Plusieurs athlètes expérimentés

Pas moins de 31 des athlètes de la délégation Rive-Sud en seront à leur deuxièmes Jeux d’hiver consécutifs et cinq y participeront pour une troisième fois.

C’est le cas du porte-drapeau de la région, le gymnaste de 15 ans Alex Boulanger, de l’arr. de Saint-Hubert. L’athlète de Gym-Richelieu, qui a récemment terminé deuxième au total des épreuves et premier à la barre fixe aux Championnat de l’Est du Canada, visera un top 3 dans sa catégorie à Alma.

Les quatre autres qui en seront à leurs troisièmes Jeux sont le triple médaillé en tennis de table de Brossard Tommy Xu; la patineuse de vitesse de Saint-Lambert Émilie Derôme; la joueuse de curling de Lacolle Marie-Pier Tremblay; et la plongeuse de La Prairie Anne-Frédérique Morin, qui sera accompagnée de sa sœur Annie-Pierre qui, elle, en sera à sa deuxième participation.

L’entraîneuse de judo Audrey Féréal, de l’arr. de Saint-Hubert, en sera aussi à ses troisièmes Jeux, elle qui a participé comme athlète en 2013 et 2015.

Vingt disciplines

Lors du premier bloc de compétition, du 24 au 28 février, les sports présentés seront le curling masculin et féminin, l’escrime, la gymnastique artistique, le hockey féminin, le patinage artistique, le patinage de vitesse, le plongeon, le ski de fond, le taekwondo et le trampoline.

Puis, au deuxième bloc, du 1er au 4 mars, place au badminton, au boccia, à la boxe olympique, à l’haltérophilie, au hockey masculin, au judo, à la nage synchronisée, à la ringuette et au tennis de table.

Le seul sport où la Rive-Sud sera absente sera le ski alpin, la fédération Ski Alpin Québec, qui gère la discipline, classant les athlètes selon leur lieu d’entraînement et non leur lieu de résidence.

En 2015, la Rive-Sud avait terminé en première place avec 274 points et 84 médailles, dont 31 d’or. La région avait été sacrée championne en trampoline, ringuette, gymnastique et escrime; avait terminé deuxième en plongeon, karaté et haltérophilie; et troisième en judo et hockey masculin.

Poster un Commentaire

avatar