Le 12 août, j’achète un livre québécois !

Le 12 août, j’achète un livre québécois !
Dominic Trudel.

Je ne suis ni sur Facebook, ni sur Twitter. J’aime à croire que ce sont là les seules choses qui me rapprochent de l’homme de Cro-Magnon!

Sans les avoir expérimentés personnellement, mais par simple observation, je les considère comme accaparants, voire envahissants. Les esprits s’enflamment rapidement, les clics J’aime se bousculent, les retweet se propagent, mais toute cette effervescence s’éteint souvent dans l’indifférence la plus totale. Il est rare que le geste dépasse les 140 mouvements de pouces agiles.

Le mouvement Le 12 août, j’achète un livre québécois fait exception à la règle. Vous le connaissez? Créé l’an dernier sur Facebook par des auteurs qui s’étaient lancé le défi de transformer le marché du livre au Québec pour une journée, ce mouvement ne s’est pas résumé à un acte virtuel. Le 12 août 2014, les ventes de livres d’auteurs québécois ont augmenté de 49%.

Quand on sait que les ménages québécois n’achètent en moyenne que quatre livres neufs par année, et que ces quatre livres ne sont pas nécessairement écrits par des auteurs québécois, ça vaut la peine d’insister sur cette initiative qui donne un coup de pouce à toute la chaîne du livre québécois.

Agir au moment où ça compte

Si je vous demande la différence entre un «vrai» ami et un ami Facebook, vous me répondrez sans doute qu’en plus de partager des intérêts communs, un «vrai» ami est là au moment où ça compte, pour nous dépanner ou simplement, pour nous faire plaisir.

Ça fait du bien de voir des amis virtuels se transformer en «vrais» amis de la littérature, prêts à poser un geste significatif pour la culture d’ici. Ça me donne presque envie d’ouvrir un compte Facebook!

Une habitude à prendre

Depuis quelques années déjà, j’ai pris l’habitude de lire au moins un livre québécois pendant mes vacances. Cette année, je l’achèterai le 12 août, par solidarité.

Le 23 avril de chaque année, on célèbre la Journée mondiale du livre et du droit d’auteur. Qui sait? Le 12 août deviendra peut-être la Journée mondiale du livre québécois!

L’auteur est directeur général du Conseil montérégien de la culture et des communications (CMCC).

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des