Le baseball mineur reprend à Longueuil

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Le baseball mineur reprend à Longueuil
Pour respecter la distanciation, les jeunes doivent garder au moins la longueur d'un bâton de baseball entre eux. (Photo : Denis Germain - Le Courrier du Sud)

L’organisation de baseball des Pionniers de Longueuil se réjouit d’avoir le même nombre d’inscriptions qu’en 2019, alors que les circonstances exceptionnelles de cette année auraient pu plomber l’engouement des participants. Au contraire, les jeunes sont heureux de pouvoir renouer avec leur sport favori, constate le président.

Plus de 230 joueurs de baseball se sont inscrits, dont plus d’une trentaine après l’annonce de la reprise des sports d’équipe, le 4 juin, souligne Stéphane Laroche. Pour le moment, ils peuvent tenir des entraînements, mais pas de parties.

«Tout le monde est très content de pouvoir retourner sur le terrain», affirme-t-il.

L’équipe moustique a tenu «une pratique d’une pratique» la semaine dernière qui lui a servi de baromètre.

«C’était beau de voir les sourires sur les visages des enfants et de leurs parents, raconte M. Laroche. Tout s’est très bien passé d’un point de vue sécuritaire.

Samedi matin, les pratiques officielles ont pu prendre leur envol au parc Lecavalier avec l’autorisation gouvernementale. Tous les membres se soumettent à des règles sanitaires strictes. Lavage des mains, distanciation entre les joueurs, parents dispersés autour du terrain et fermeture du banc des joueurs sont quelques-unes des mesures auxquelles les équipes doivent désormais se conformer.

«C’est une autre façon de faire les choses, fait remarquer le président des Pionniers, interviewé la veille du grand retour. Ça s’est très bien passé pendant la pratique non officielle. La plupart avait amené son propre désinfectant.»

Dans un monde idéal, les joueurs doivent posséder leur équipement personnel pour ne pas toucher d’autres casques, par exemple.

«Mais, puisque nous savons que certains d’entre eux ne peuvent pas se permettre d’acheter de l’équipement, nous en avons une petite quantité à prêter pour la saison», précise M. Laroche.

Ce dernier laisse savoir que les groupes ne se croiseront pas lorsque leur tour sur le terrain sera terminé, afin d’éviter les attroupements.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des