Le Marché public de Longueuil à l’agonie ?

Le Marché public de Longueuil à l’agonie ?
(Photo : Denis Germain - Le Courrier du Sud)

Au moins six commerces ont cessé leurs activités depuis le printemps 2019 au Marché public de Longueuil. Le dernier en ligne est la boulangerie. Qu’est-ce qui se passe?

La raison est bien simple: nos grands décideurs compétents de l’époque ont opté pour le construire dans une zone où il y a très peu de circulation. Il faut faire un détour pour y accéder. Il n’y a rien autour sauf notre hôtel de ville. Donc, pas d’achalandage, pas de revenus pour les commerçants. Nul besoin d’avoir un doctorat en finances pour comprendre cela.

Les commerces n’ont quand même pas fermé parce qu’ils faisaient plein de <@Ri>cash<@$p>. Vraiment pas. Quel est maintenant notre intérêt d’aller au Marché si ce n’est que pour les fruits et légumes frais? Qui va faire un détour au Marché quand les maraîchers auront quitté pour l’hiver? Pour y acheter quoi au juste?

Quand les maraîchers vont fermer leur étal en novembre, le Marché ne tiendra pas le coup bien longtemps. Tout cela parce que de très mauvaises décisions ont été prises il y a quelques années.

On dirait bien que la guigne s’acharne sur nos marchés à Longueuil. Les Halles de Longueuil ont fermé il y a plusieurs années et le tour du Marché public approche rapidement. Dommage, très dommage.

Jean-Denis Fournel

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des