Le mari de Sylvie Parent au travail quelques heures malgré le test positif de sa femme

Le mari de Sylvie Parent au travail quelques heures malgré le test positif de sa femme
Mme Parent et son mari, en janvier 2019 (Photo : Facebook)

Le mari de Sylvie Parent et propriétaire de la Brasserie Tremblay, Alain Boutin, s’est rendu au travail quelques heures mardi, et ce, avant d’avoir obtenu le résultat de son test de dépistage et sachant que sa femme avait la COVID-19. Après avoir réalisé qu’il avait «commis une grave erreur», il est retourné en quarantaine.

Ce jeudi matin sur les ondes du 98,5 FM, Bernard Drainville a laissé savoir que la Direction de la santé publique de la Montérégie aurait appris que M. Boutin avait travaillé dans sa brasserie malgré le diagnostic de COVID-19 de sa conjointe. «Il, ou elle, s’est fait dire de rentrer à la maison, car ça met à risque le personnel et les clients», a dit M. Drainville.

Dans une déclaration écrite transmise au Courrier du Sud, M. Boutin explique s’être placé en quarantaine après avoir appris le test positif de son épouse, le 6 septembre. Lui-même avait passé un test de dépistage la veille et en attendait le résultat.

Le mardi 8 septembre, dès 6h, il s’est rendu à la Brasserie Tremblay, dans l’arr. du Vieux-Longueuil, pour «récupérer des biens personnels et remplir certaines obligations». Il est demeuré sur place jusqu’à 10h30. Durant ce temps, il a côtoyé deux employés. Trois clients étaient aussi présents, à un moment ou à un autre.

«Bien que j’aie appliqué toutes les mesures sanitaires et de distanciation recommandées et que je me sois imposé le port du masque en tout temps, j’ai réalisé rapidement que j’avais commis une grave erreur et je suis retourné en quarantaine», soutient-il.

Il a appris le jour même que son test était négatif.

M. Boutin assure qu’il tient à respecter les recommandations de la santé publique.

«Je suis profondément désolé de l’embarras provoqué à mon épouse par mon erreur de jugement, ainsi qu’aux employés et clients présents ce jour-là», a-t-il aussi exprimé.

Rappelons que Sylvie Parent a appris dimanche être atteinte de la COVID-19. Elle avait passé un test samedi, après l’apparition de légers symptômes la veille et après avoir appris avoir été en contact avec quelqu’un ayant la COVID-19.

La mairesse l’a annoncé publiquement mardi matin. La nouvelle a forcé des ministres, députés et élus municipaux à se placer en isolement préventif. Les tests de dépistage des ministres François Bonnardel, Chantal Rouleau et Simon Jolin-Barrette se sont révélés négatifs. Le conseiller municipal Jean-François Boivin a aussi confirmé ce jeudi après-midi le résultat négatif de son test. (A.D.)

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Eric Boily Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Eric Boily
Guest
Eric Boily

Alain Boutin devrait avoir una amende salee automatique . c’est inamussible.