Les candidats libéraux défendent un bilan « impressionnant »

Photo de Philippe Lanoix-Meunier
Par Philippe Lanoix-Meunier
Les candidats libéraux défendent un bilan « impressionnant »
Les candidats du Parti libéral du Canada en entrevue au Courrier du Sud (Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

Les candidats libéraux de la Rive-Sud s’accordent pour dire que le bilan du gouvernement sortant de Justin Trudeau est «impressionnant». Mais «il reste encore beaucoup de travail à faire», ajoutent-ils.

Le 21 octobre, Alexandra Mendès (Brossard–Saint-Lambert), Sherry Romanado (Longueuil–Charles-LeMoyne) et Michel Picard (Montarville) tenteront de se faire élire pour un nouveau mandat tandis que Réjean Hébert (Longueuil–Saint-Hubert) voudra faire son entrée à la Chambre des communes.

Environnement, priorité numéro un

Les candidats libéraux s’accordent pour dire que l’environnement devrait être la «priorité numéro un» du prochain gouvernement et qu’une transition énergétique est inévitable.

«La transition vers une énergie plus verte est essentielle mais elle ne doit pas se faire au détriment des personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, soutiennent-ils. Ce qu’on propose, c’est inciter les citoyens à poser des gestes positifs pour l’environnement, avec par exemple l’incitatif à l’achat de voitures électriques que nous avons mis en place.»

Défendre les plus vulnérables

Ministre de la Santé sous le gouvernement provincial de Pauline Marois, Réjean Hébert a choisi de se joindre au Parti libéral du Canada afin de «défendre les plus vulnérables, notamment les personnes âgées». Le spécialiste en gérontologie estime qu’un gouvernement libéral sera le mieux placé pour défendre les soins à domicile pour les personnes âgées.

Les candidats libéraux de la Rive-Sud s’entendent également pour dire que le dossier de l’aéroport de Saint-Hubert sera l’une de leurs priorités lors de leur prochain mandat.

Plus de logements abordables

Pour la députée sortante et candidate dans Longueuil–Charles-LeMoyne Sherry Romanado, l’accès à des logements abordables est une priorité alors que plus de 2500 personnes figurent sur une liste d’attente.

Au chapitre des réussites du gouvernement Trudeau au plan local, la candidate souligne les réalisations faites en transport, notamment la construction du pont Samuel-De Champlain ainsi que celle du Réseau express métropolitain (REM).

Brossard–Saint-Lambert

Pour Alexandra Mendès, candidate dans Brossard–Saint-Lambert, l’intégration des nouveaux immigrants est une priorité dans sa circonscription et un gouvernement libéral investira davantage dans les programmes de francisation.

Le dossier de la gestion des déchets touche aussi particulièrement la candidate.

«C’est une honte pour le Canada que nous soyons obligés d’envoyer nos déchets aux Philippines ou dans d’autres pays, lance Mme Mendès. Nous avons amplement les ressources pour traiter ces déchets ici.»

Défendre les intérêts du Québec

Le candidat de Montarville Michel Picard a récemment été nommé président du caucus du Québec pour le PLC. Il assure que les députés libéraux du Québec et de la Rive-Sud ont toujours travaillé ensemble pour défendre les intérêts du Québec.

«Voter pour le PLC, c’est voter pour un caucus du Québec fort, pas pour des gérants d’estrade. On a fait nos preuves. Le Québec a un poids. On va continuer les efforts. On va continuer notre travail», assure-t-il.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des