Les chemins de fer à Longueuil: une riche histoire

Par Rédaction
Les chemins de fer à Longueuil: une riche histoire
Illustration du train sur le fleuve, en opération de 1880 à 1883 (Photo : Société historique et culturelle du Marigot )

Le premier chemin de fer à relier Longueuil à une autre ville est celui de la compagnie St. Lawrence & Atlantic Railroad qui, dès 1847, relie deux fois par jour Longueuil à Saint-Hyacinthe, puis, à partir de 1852, à Sherbrooke.

Cette entreprise est achetée en 1852 par la Compagnie du Grand Tronc. La ligne est rattachée à Portland, au Maine, grâce à l’initiative de l’Américain John A. Poor. On inaugure cette ligne à Portland le 18 juillet 1853.

La Compagnie du Grand Tronc développe des installations au port de Portland, dont deux élévateurs de grains. Elle établit également une liaison avec le réseau de la Boston & Maine Railroad, qui relie Portland à Boston.

L’activité ferroviaire est considérable à cette époque à Longueuil et la compagnie emploie environ 300 personnes à son terminus sur le bord du Saint-Laurent, près de l’actuelle Place Longueuil. Il y a là plusieurs installations: des ateliers de réparations, une fonderie, un atelier de peinture, une petite école, une gare d’été sur le bord du quai et une d’hiver plus près de la route, des entrepôts, une mini-station de pompiers et les fameuses maisons de style néoclassique dites Brick Row, rue Victoria. Quatre de ces cinq maisons existent encore.

Cette ligne de chemin de fer est abandonnée lors de l’entrée en fonction du pont Victoria, en 1860. Le Grand-Tronc déménage alors à Pointe-Saint-Charles.

Ligne Sud-Est

De 1873 à 1887, la compagnie Montreal, Chambly and Sorel Railway, devenue plus tard la Montreal, Portland and Boston, installe son terminus à Longueuil, d’où les gens prennent le traversier pour se rendre à Montréal. Cette ligne, baptisée Sud-Est (South Eastern Railway), est ouverte le 25 septembre 1873, entre Longueuil et Chambly.

La ligne est abolie en 1887 à la suite de l’entrée en fonction du pont de Lachine et d’une restructuration des lignes de chemins de fer dans le Maine, alors que la Boston & Maine achète la ligne Portland, Saco and Portsmouth Railroad.

Ligne Montréal-Sorel

La ligne Montréal-Sorel est inaugurée en 1882. Cette voie relie Longueuil à Montréal huit fois par jour au cours des années 1920. En 1894, elle se nomme le chemin de fer de la Rive-Sud et son président est Louis Tourville.

Le Canadien National (CN) décide de la fermer en 1968.

Chemin de fer sur glace

Un chemin de fer sur la glace du fleuve Saint-Laurent est également en service, de 1880 à 1883. La ligne rejoint sur la Rive-Sud celle de la South Eastern Railway.

Cette entreprise périlleuse, fondée par Louis-Adélard Sénécal, suscite l’admiration de plusieurs reporters de l’époque. Les actionnaires de cette ligne, la Compagnie de Traverse de chemin de fer de Hochelaga à Longueuil, une filiale de la Québec, Montréal, Ottawa et Occidental, société d’État du Québec, veut ainsi faire concurrence à la ligne du Grand Tronc, qui possède alors le monopole du transport vers Montréal, par le pont Victoria.

L’inauguration de cette ligne inusitée a lieu le 30 janvier 1880.

La compagnie connaît des difficultés financières majeures et est achetée à l’automne 1883 par la Canadian Pacific Railway, qui ne montre aucun intérêt dans le concept du chemin de fer sur la glace.

À noter également que les trains du CN ne sifflent plus à Saint-Hubert, Saint-Lambert et LeMoyne depuis 1992.

Informations tirées du Dictionnaire historique de Longueuil de l’historien Michel Pratt.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des