Les CISSS promettent à Catherine Fournier une meilleure communication

Les CISSS promettent à Catherine Fournier une meilleure communication
Catherine Fournier en chambre, le 22 septembre (Photo : Capture d'écran)

Faisant suite aux doléances de la députée Catherine Fournier, qui rapportait au Courrier du Sud avoir vécu plusieurs problèmes dans ses communications avec les différents établissements de santé depuis le début de la pandémie, la PDG du CISSS de la Montérégie-Est Louise Potvin a indiqué au journal qu’en date du 30 septembre, le problème avait été réglé.

«Dorénavant, la députée de Marie-Victorin pourra communiquer avec le CISSS de la Montérégie-Est pour toutes ses questions, même si sa circonscription touche en grande partie le CISSS de la Montérégie-Centre, explique-t-elle. Peu importe la question de santé ou de services sociaux, notre CISSS fera le lien avec les instances concernées.»

Une nouvelle qui a réjoui la principale intéressée, qui avait justement interpellé le ministre de la Santé le 22 septembre pour réclamer son intervention afin d’améliorer la coordination du réseau de la santé en Montérégie.

«Ce qu’on a demandé à la Santé publique, c’est d’être capable de rétablir le contact que nous avions avec les élus durant la première vague, lui avait alors répondu Christian Dubé. Nous sommes à mettre en place ce système qui va permettre aux gens de la santé publique de répondre une fois par semaine aux questions des élus.»

Se disant favorable à la reprise de ce système, la députée de Marie-Victorin a soutenu que «les PDG des CISSS doivent aussi être autour de la table», eux qui étaient absents des appels le printemps dernier, mais qui y ont pris part cette semaine.

«Ils n’ont pas eu le mémo»

Rappelant au ministre qu’il s’était engagé en août à appliquer les recommandations du rapport Savoie en Montérégie, Mme Fournier a déploré que les CISSS n’avaient visiblement «pas eu le mémo». Elle a ainsi rappelé que lorsque contacté par Le Courrier du Sud, le CISSS de la Montérégie-Centre avait indiqué au journal qu’il ne commenterait pas le rapport Savoie, comme il ne s’adresse pas à son territoire.

«Nous allons nous assurer que l’essentiel des recommandations soient appliquées en Montérégie, a répondu le ministre. Si ce n’est pas encore finalisé, nous allons le faire parce que cette gouvernance et cette meilleure coordination sont vraiment une clé pour le succès des prochaines semaines.»

Les CISSS en «constante communication»

«Il ne se passe pas une journée sans que je n’aie de communication avec mon homologue de la Montérégie-Centre Richard Deschamps», répond d’entrée de jeu Louise Potvin, quand on la questionne au sujet de la fluidité des communications entre les différentes instances régionales.

«J’ai une rencontre une demi-journée par mois avec les deux autres PDG de la Montérégie et nos équipes et directeurs se parlent régulièrement», ajoute-t-elle. (G.M.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires