Les Radioactives: des employés de l’Hôpital se mobilisent

Les Radioactives: des employés de l’Hôpital se mobilisent

Sylvie St-Laurent au côté de la porte-parole du Défi des générations contre le cancer Josée Lavigueur

Crédit photo : Gracieuseté

SANTÉ. Sylvie St-Laurent est une fidèle participante du Défi des générations contre le cancer. L’employée de l’Hôpital Charles-LeMoyne est d’ailleurs l’instigatrice de la plus grosse équipe du centre hospitalier participant à l’événement.

L’assistante technologue en radiographie a immédiatement été interpellée par le Défi des générations contre le cancer puisque tous les fonds sont remis au Centre intégré de cancérologie de la Montérégie (CICM), situé à l’Hôpital Charles-LeMoyne. Le CICM a pour mission d’offrir des soins ultraspécialisés aux patients atteints de cancer partout en Montérégie.

«J’aime organiser des événements et j’ai toujours été impliquée dans de nombreuses causes, raconte Sylvie St-Laurent. J’ai tout de suite trouvé que c’était intéressant comme événement. De plus, au moment du lancement du Défi, le conjoint d’une de mes collègues était atteint du cancer, alors j’ai décidé de monter l’équipe des Radioactives pour voir si beaucoup d’employés allaient s’impliquer.»

Une équipe motivée
L’équipe des Radioactives a d’ailleurs connu beaucoup de succès depuis. De nombreux collègues de travail, amis et famille se sont inscrits au premier Défi des générations contre le cancer en 2016. L’année suivante, l’équipe s’est renouvelée et «ç’a créé un véritable rassemblement dans notre département».

Cette année, Sylvie St-Laurent vise la participation d’une cinquantaine de coureurs et de marcheurs.

«Ma sœur et mes deux frères sont récemment décédés du cancer. Nous connaissons tous quelqu’un qui est atteint du cancer, lance-t-elle. Et comme nous travaillons en mammographie, nous côtoyons des patients qui sont aussi atteints par cette maladie. Alors, c’est certain que nous sommes motivés puisque nous savons que les fonds vont directement au centre de cancérologie et aux patients.»

Faire connaître l’événement
Que ce soit aux patients, à ses collègues de travail ou a son entourage, Sylvie St-Laurent se fait un devoir de faire connaître le Défi des générations contre le cancer.

«J’essaie d’en parler le plus possible! Que ce soit par un don ou une inscription, j’encourage les gens à participer», explique-t-elle.

L’employée de l’Hôpital insiste d’ailleurs sur le fait qu’il s’agit d’un grand rassemblement «qui permet d’envoyer un message d’espoir aux patients de l’hôpital».

Poster un Commentaire

avatar