Littératie physique : la belle histoire d’Élie Hamel

Photo de Geneviève Michaud
Par Geneviève Michaud
Littératie physique : la belle histoire d’Élie Hamel
Élie Hamel (Photo : Gracieuseté)

La sixième carte de promotion de la littératie physique, lancée en novembre par le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM), en collaboration avec Actif pour la Vie et l’Institut Québécois de la sécurité dans les aires de jeu (IQSAJ), raconte la belle histoire d’Élie Hamel.

«Élie est un enfant très inspirant, par son courage et son implication à aller lui-même au-delà de sa condition pour faire ce qu’il aime, souligne la responsable du soutien au partenariat et à la sécurité sur les aires de jeu au RCPEM Sylvie Melsbach. C’est bien ce que demandent tous les enfants avec des droits spéciaux : un regard bienveillant et
confiant qui les rassure qu’ils peuvent y arriver selon leur rythme.»

Très tôt diagnostiqué d’une myélite transverse accompagnée d’une ataxie cérébrale, le tout causant une  inflammation de la moelle épinière, des douleurs physiques et un manque de coordination, Élie, 7 ans, fait quotidiennement preuve de courage et d’engagement.

Accueilli dès l’âge de 18 mois au CPE Mon Monde à Moi de Longueuil, Élie est confié aux bons soins des éducatrices Karine Baillargeon et Véronique Berniqué. Ensemble, avec tout le personnel du milieu éducatif, elles s’organiseront pour aménager et adapter l’espace du CPE pour permettre à Élie de connaitre une intégration adaptée à ses besoins.

Aujourd’hui, Élie Hamel, maintenant en classe de première année de langage, continue avec la même confiance, et a même pu s’inscrire au baseball et intégrer l’équipe du niveau Atome B des Pionniers de Longueuil l’été dernier.

«L’exemple d’Élie, tout en mettant en exergue les avantages et l’apport positif de l’inclusion des enfants ayant des besoins particuliers dans des milieux sociaux comme les CPE, vient renforcer l’idée que de faire confiance aux enfants et à leur capacité naturelle à bouger influence grandement leur courage et leur épanouissement», soutient le RCPEM.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires