Longueuil distribue 60 000$ à des organismes

Longueuil distribue 60 000$ à des organismes
Le projet Participation démocratique, de Macadam Sud a reçu une aide (Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Dans le cadre du Programme d’aide communautaire 2019, les membres du comité exécutif ont approuvé, encore cette année, une subvention de 60 000$ que se partageront 10 organismes de Longueuil, qui recevront 6000$ chacun. Un coup de pouce financier qui permettra de soutenir la réalisation de projets à vocation sociale et communautaire sur le territoire.

«À Longueuil, c’est une chance que nous avons de pouvoir compter sur près de 500 organismes qui offrent aux citoyens une diversité de services et d’activités, comme les loisirs récréatifs, le sport amateur ou d’élite, les arts et la culture, l’action communautaire ou encore l’aide à la personne, soulève la mairesse Sylvie Parent. Le Programme d’aide communautaire est l’une de nos façons de soutenir ces organismes qui contribuent à la vitalité et au rayonnement du développement social et communautaire de notre ville.»

Mis sur pied en 1988 dans l’arr. du Vieux-Longueuil, puis élargi à l’ensemble du territoire en 2011, le programme permet aux organismes oeuvrant dans le domaine du développement social et communautaire de bénéficier d’une aide financière non récurrente pour la réalisation d’activités ou de projets qui bénéficieront aux Longueuillois.

Chaque année, une cinquantaine d’organismes soumettent leur projet à un comité de sélection composé d’experts de la Ville qui les évalue et qui s’assure que l’aide financière est destinée aux projets touchant particulièrement les domaines de l’aide à la personne, du milieu de vie et de l’action communautaire, amenant ainsi des retombées positives sur la qualité de vie et le mieux-être de la population.

(Source : Ville de Longueuil)

 

 

Projets retenus

-5 jours et 5 nuits pour l’itinérance à Longueuil, de la Table Itinérance Rive-Sud

Semaine de sensibilisation, organisée en collaboration avec l’Université de Sherbrooke, le Réseau de transport de Longueuil et la Ville de Longueuil, se déroulant du 8 au 13 mars 2020.

 

-Cafés-rencontres et soirées de soutien, du Centre Petite Échelle

Cafés-rencontres et soirées de soutien offerts à des parents ayant un enfant à besoins particuliers afin de leur fournir un appui psychosocial et de favoriser le développement des compétences parentales.

 

-Comité bonheur des personnes sans domicile fixe de la Ville de Longueuil, d’Hébergement La Casa

Programme de pairs-aidants visant l’accompagnement de personnes sans domicile fixe et le relai d’information sur les ressources existantes à Longueuil.

 

-L’art comme outil de cheminement personnel, de L’appart à moi

Série d’ateliers sous forme de chorale destinés à de jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle et abordant les thèmes de la gestion de conflits et des communications.

-Les petits chapitres 2.0 volet Longueuil, Alphabétisation IOTA

Rédaction, édition et création de romans et de cahiers d’animation visant l’accompagnement de personnes analphabètes.

 

-Nouveau camp familial d’été, de la Maison la Virevolte

Séjour d’une semaine au camp de la Colonie des Grèves réunissant des familles à faible revenu afin d’offrir du répit aux parents ainsi que des échanges collectifs et de favoriser la création de liens entre les enfants et les parents.

 

-Participation démocratique, de Macadam Sud

Création d’un comité de jeunes de 12 à 35 ans en situation de précarité financière, psychologique et sociale ainsi que l’implication de ces derniers au sein de comités visant à faciliter l’inclusion sociale et la participation active.

 

-Renforçons notre vivre-ensemble, de Vision Inter-Cultures

Série d’ateliers dont l’objectif est de sensibiliser les citoyens et citoyennes de Longueuil aux conséquences de la discrimination et du racisme.

 

-Saines habitudes de vie, des Habitations Paul-Pratt

Fabrication de bacs en bois pour les locataires des Habitations Paul-Pratt afin de favoriser le développement de jardins collectifs.

 

-Sans P ni E, d’Action jeunesse St-Pie X

Développement d’outils de prévention et d’éducation pour les adolescentes en difficulté afin de prévenir le recrutement aux fins d’exploitation sexuelle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des