Longueuil ira de l’avant avec un projet pilote de jeu libre dans la rue

Longueuil ira de l’avant avec un projet pilote de jeu libre dans la rue
Les élus de l'opposition officielle (Photo : Gracieuseté)

Des enfants de Longueuil pourront sortir filet de hockey-balle, ballon de basketball et craies de couleurs pour jouer dans la rue, dès l’été prochain. Des zones de jeu libre seront instaurées dans au moins une rue de chaque district, en vertu d’un projet pilote qui sera mis en place en 2021.

Le conseil municipal a approuvé le 16 juin la recommandation de la Commission du transport actif et de la circulation de mettre en place un projet pilote afin d’aménager des zones de jeu libre dans un maximum de deux rues par district.

Depuis 2017, les villes peuvent autoriser le jeu libre dans leurs rues, ce qu’on fait environ 75 municipalités comme Beloeil et Saint-Bruno-de-Montarville, dans une perspective de favoriser les saines habitudes de vie. Bien qu’un règlement l’interdise à Longueuil, le jeu libre est toléré.

Un tel projet pilote était une proposition de l’opposition officielle. Celle-ci avait déposé un mémoire sur le jeu libre, afin d’en présenter les dispositions et pratiques vues dans d’autres municipalités.

Il s’agit d’«une mesure importante pour promouvoir les saines habitudes de vie et favoriser la pratique d’activités physiques, s’est réjoui le chef de l’opposition Xavier Léger. La mise sur pied de ce projet pilote est une excellente nouvelle, particulièrement pour nos jeunes citoyens qui n’ont pas toujours accès à un parc à proximité de leur résidence ou pour qui les parents ne sont pas toujours disponibles pour les accompagner à l’extérieur du quartier.»

Une analyse préliminaire déterminera quelles sont les rues admissibles. La rue devra respecter un ensemble de critères d’admissibilité, notamment d’être une rue locale, d’avoir une vitesse affichée de 40 km/h et d’avoir un débit journalier moyen annuel de moins de 500 véhicules.

Les rues à proximité d’une école, ou dans une courbe, seront exclues. Les zones seront identifiées au moyen de panneaux de signalisation.

Selon la présentation de la Commission, il serait nécessaire d’obtenir l’appui des deux tiers des résidents afin que la candidature d’une rue soit acceptée. L’invitation aux citoyens à soumettre leur rue pourrait être lancée cet été et la sélection des rues pourrait s’effectuer à l’automne/hiver, selon l’échéancier fourni par la Commission.

À la lumière de cette expérience qui pourrait s’échelonner de l’été 2021 à l’été 2022, des observations et recommandations seront émises pour la poursuite ou non du projet. (A.D.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Sylvain Leclerc
Sylvain Leclerc
5 mois

Bravo Longueuil! Des millions dépensés pour des parcs, et les enfants dans les rues avec touts ces cons qui conduisent en imbécile. Villes championne pour des depensses connes… Pas mal géré, mais très mal géré Longueuil. Mais pas grave, ils nous volent en taxes. Et au conseil de ville, on a pas le droit de parler. Ils n’ont pas le temps d’écouter, trop de conneries à l’agenda…Bravo!