Longueuil privée d’un lien ferroviaire vers Montréal

Après plus de 15 ans, le train de banlieue de la Rive-Sud ne dessert toujours pas la population de l’arr. du Vieux-Longueuil, du secteur Le Moyne et du sud-ouest de l’arr. de Saint-Hubert

Les résidents de Mont-Saint-Hilaire, McMasterville, Saint-Bruno et Saint-Lambert bénéficient entre autres de ce service alors que le train ne s’arrête toujours pas aux limites de la rue Sainte-Hélène, à proximité du boul. Tachereau.

Cette option d’accès vers le centre-ville de Montréal nécessiterait pourtant des investissements modestes, alors que la concentration de population dans ce secteur est importante.

La construction d’un embarcadère et l’aménagement de stationnement aux abords de la passerelle piétonnière et cycliste permettraient à des centaines, voire des milliers d’automobilistes d’éviter d’avoir à emprunter les ponts ou de devoir aller prendre le métro à la station de Longueuil.

Pourquoi les conseillers municipaux ainsi que les députés qui se sont succédés dans Laporte n’ont pas encore fait pression auprès de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) concernant une telle omission?

J’ai fait part de cette préoccupation au conseiller municipal du secteur, Tommy Théberge, mais il ne semblait pas au fait de cette possibilité de transport en commun vers Montréal pour ses concitoyens.

Serge Trudeau

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des