Longueuil: des sacs d’emplettes en plastique interdits dès septembre

Longueuil: des sacs d’emplettes en plastique interdits dès septembre

Les sacs d’emplettes en plastique seront interdits à Longueuil dès septembre.

Crédit photo : Denis Germain - Le Courrier duSud

ENVIRONNEMENT. Les élus de Longueuil ont adopté à la séance du conseil municipal du 20 mars un règlement interdisant la distribution de certains sacs d’emplettes à usage unique dans les commerces de détail. Le règlement s’appliquera dès le 1er septembre.

Afin de préparer les commerçants à cette transition, la Ville leur fournira une trousse d’information.

«Nous emboîtons le pas au mouvement au sein de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), afin de limiter les impacts négatifs liés à l’utilisation des sacs d’emplettes en plastique», a mentionné la mairesse Sylvie Parent.

Un tel règlement est en vigueur depuis plus d’un an à Brossard. Saint-Lambert a également fait de même, alors que le règlement sera applicable dès avril.

Une étude de Recyc-Québec publiée en janvier relativise entre autres l’impact des sacs à emplettes sur l’environnement. Cette dernière n’avait toutefois pas fait changé d’avis les municipalités de l’agglomération, qui avaient affirmé toujours vouloir aller de l’avant vers l’interdiction des sacs d’emplettes, sans toutefois écarter que des corrections pourraient être apportées.

Vers une ville écoresponsable

Ce règlement s’inscrit dans la volonté de Longueuil de s’affirmer comme une référence en tant que ville écoresponsable. À cet égard, Mme Parent évoque notamment la tenue récente du Forum régional Réduction des GES, inspirons-nous pour agir!, à l’hôtel de ville.

Longueuil rappelle qu’elle a été la première Ville à avoir adopté son Plan de conservation et de gestion des milieux naturels, et qu’en 2015, elle a offert son soutien à la Déclaration de l’Hôtel de Ville de Paris afin de lutter contre les changements climatiques, lors de la COP21.

«L’installation de bornes électriques, l’aménagement et l’entretien d’un vaste réseau cyclable, l’inauguration du lien cyclable entre Oka et Mont-Saint-Hilaire, l’agrandissement de l’écocentre Marie-Victorin ainsi que la mise sur pied du projet pilote de la collecte de matières organiques qui inclut notamment l’ouverture de sites d’apport volontaire sont quelques exemples qui encouragent l’adoption de comportements écoresponsables», a énuméré Mme Parent.

Lors de la Journée verte le 28 avril à l’hôtel de ville de Longueuil, des conférences, des activités thématiques et la distribution d’arbres seront offertes aux citoyens. (A.D.)

4
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
4 Comment authors
GabIsabelle DesbiensLongueuilloiseLongueuillois Recent comment authors
Longueuillois
Invité
Longueuillois

C’est le genre de règlement qui nuit à l’environnement sous le couvert du politiquement correct. Combien de gens ici ont des dizaines de sac “réutilisable” de la SAQ parce qu’ils vont à l’improviste acheter 2-3 bouteilles de vins en passant devant au centre d’achat par exemple ? On ferais mieux de promouvoir les sacs en papier recyclable.

Longueuilloise
Invité
Longueuilloise

Les politiciens ont leurs rôles et les citoyens ont les leurs. La plupart des humains sont capables de transporter 2-3 bouteilles à mains nues, sans sac. De plus, la plupart des humains ont des capacités intellectuelles suffisantes pour apporter un sac chaque fois qu’ils sortent de la maison, afin de ne pas être pris au dépourvu. Les initiatives politiques ne sont pas la source du problème dans l’exemple que vous soulevez . La source du problème est plutôt un pathétique manque de volonté individuelle.

Isabelle Desbiens
Invité
Isabelle Desbiens

Je travaille dans un Métro Plus à Montréal et depuis qu’on a les sacs plastiques de 50 microns d’épaisseur, les clients en consomment autant ou sinon plus qu’avant! La nouvelle loi ne les a pas conscientiser pour un sous et je croit sincèrement que les sacs plastiques devrait être éliminés au complet!

Gab
Invité
Gab

Une méchante chance que v’la une 20aine d’années on a enlever les sacs en papiers des épiceries, mon Dieu que c’était une bonne idée!