Longueuil: un vélo fantôme à la mémoire de René Tremblay

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Longueuil: un vélo fantôme à la mémoire de René Tremblay
(Photo : Gracieuseté)

Un vélo fantôme a été installé en souvenir de René Tremblay, sur le boul. Jacques-Cartier Ouest, à Longueuil, là où un automobiliste l’a happé mortellement, le 23 juillet. Des dizaines de citoyens et des élus ont assisté à cette commémoration le 17 octobre; un moment émouvant en compagnie de la famille et des proches, afin de dénoncer «la violence routière» et susciter la réflexion.

«C’est le premier vélo blanc que nous installons sur la Rive-Sud de Montréal. Nous souhaitons que ce soit le dernier», affirmé le porte-parole de Vélo fantôme, Maxime Juneau-Hotte.

Les participants ont respecté une minute de silence en la mémoire de René Tremblay, pour qui le vélo «était plus qu’un moyen de transport, c’était son mode de vie, été comme hiver».

Un réseau cyclable jugé «inadéquat»

C’est en traversant une intersection importante sur le sentier Julien-Lord que René Tremblay a été happé par une voiture. Une enquête criminelle est actuellement menée sur les circonstances de la collision.

Aux yeux de Vélo fantôme, le réseau cyclable de Longueuil est «inadéquat» et la Ville se doit de mieux développer son réseau cyclable pour éviter qu’une telle tragédie se reproduise.

«La mort de René démontre l’importance de concevoir des aménagements sécuritaires et qui pardonnent. Il est mort, même s’il utilisait une des rares pistes cyclables en site propre de Longueuil», a soutenu M. Juneau-Hotte.

«Longueuil doit prendre exemple sur sa plus proche voisine et embrasser la Vision zéro. Nous ne sommes plus en 1960. Le tout-à-l’auto, c’est terminé. On doit prendre soin des plus vulnérables, à pied ou à vélo», a-t-il poursuivi.

La Vision zéro a pour objectif à long terme d’éliminer le nombre de morts et de blessés graves causés par la circulation routière.

Le porte-parole déplore d’un même souffle qu’aucun segment des pistes cyclables de Longueuil ne seront déneigés durant la prochaine saison froide, malgré la popularité grandissante du vélo en hiver. L’an dernier, 5 km étaient déneigés.

Une situation étonnante, d’autant plus que la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier sera entretenue et pourra être emprunté par les cyclistes cette année, n’a pas manqué de soulever le porte-parole.

«On compte sur vous pour changer les choses, a-t-il adressé aux élus présents. Vous avez le pouvoir de faire du transport actif une priorité de la ville de Longueuil et le devoir de rendre les infrastructures sécuritaires pour les plus vulnérables.»

Depuis 2013, 11 vélos fantômes ont fait leur apparition. Il s’agit de vélos peints en blanc, laissés là où un cycliste impliqué dans un accident de la route a perdu la vie. Ce symbole, érigé en la mémoire de la victime, se veut une façon de susciter la réflexion sur les dangers de la route et sur les déficiences que peuvent présenter certains aménagements urbains.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires