Louick Marcotte met une croix sur son rêve

Louick Marcotte met une croix sur son rêve

Louick Marcotte

Crédit photo : Archives - Le Courrier du Sud

Atteindre les hauts rangs de la Ligue nationale de hockey (LNH) est le rêve de tout hockeyeur. À 24 ans, l’ailier droit Louick Marcotte n’accroche pas ses patins, mais il n’entretient cependant plus cette aspiration d’un jour percer un alignement de la grande ligue.

«C’est plate, mais c’est ça. Je n’y crois plus», tranche en entrevue le Longueuillois après avoir annoncé prendre une pause du hockey professionnel sur sa page Facebook, le 2 octobre.

«Pour des raisons personnelles, j’ai décidé de prendre une pause du hockey professionnel, a écrit Louick Marcotte à l’attention de ses proches. Je ne dis pas que c’est fini à tout jamais, mais pour le moment, j’ai envie d’essayer quelque chose de nouveau et de vivre quelque chose de différent.»

L’ancien porte-couleurs des Riverains du collège Charles-Lemoyne a assuré au Courrier du Sud qu’il s’agissait d’une décision réfléchie.

«Ce n’est pas sur un coup de tête; ça fait quatre ans que je joue au niveau professionnel et mon rêve était d’atteindre la LNH, comme tout le monde, admet-il en entrevue. Mais le hockey est une business et l’accumulation de déceptions − car je croyais mériter mieux − a miné ma motivation.»

La goutte de trop
Dans les dernières semaines, Marcotte s’est rapporté au camp d’entraînement de la filiale des Bruins de Boston, à Providence, dans la Ligue américaine de hockey.

«J’étais sur la route en direction du camp, et ça ne me tentait même pas. J’y ai pensé beaucoup cet été, mais je m’étais quand même entraîné, a avoué l’athlète, qui a fait une fois de plus face à la déception. Comme d’habitude, je me suis fait renvoyer dans la Ligue de hockey de la Côte-Est.»

Cette fois était la bonne, ou la mauvaise. Marcotte a joint son entraîneur pour lui indiquer qu’il ne ferait pas partie de la formation, pas avec son niveau de motivation aussi bas.

«J’ai eu une mononucléose l’an passé, et ç’a été difficile d’être loin de ma famille et de ne même pas jouer. En plus, ça ne me tente plus de jouer tous les jours.»

Pour s’amuser
C’est donc une fois rentré au bercail que Louick Marcotte a signé un contrat avec le 3L de Rivière-du-Loup, dans la Ligue nord-américaine de hockey, avec qui il ne disputeras qu’une ou deux parties par semaine.

«Je ne me fais pas trop d’attentes. Je veux juste m’amuser et me concentrer sur ce que je veux faire comme métier dans le futur», conclut-il.

Il ne ferme toutefois pas la porte à un avenir en Europe, où le calibre de jeu est élevé et où les joueurs sont bien traités.

Meilleurs moments
L’attaquant de 201 lb a remporté la coupe du Président avec les Foreurs de Val-d’Or, aux côtés d’Anthony Mantha, en 2014. Les deux Longueuillois avaient cumulé 220 points cette saison-là − 120 pour Mantha et 100 pour Marcotte. Cette conquête s’avère à ce jour un des plus beaux souvenirs de la carrière de Marcotte, tout comme la signature de son premier contrat, à son entrée chez les professionnels.

Poster un Commentaire

avatar