L’UdeS lance un fonds d’aide d’urgence pour les étudiants en difficultés financières

L’UdeS lance un fonds d’aide d’urgence pour les étudiants en difficultés financières
Le campus Longueuil de l'Université de Sherbrooke.

L’Université de Sherbrooke crée un fonds d’aide financière d’urgence pour pallier les besoins les plus criants chez ses étudiants. Un premier montant de 500 000$ a été consenti à ce fonds d’aide.

Des membres de la communauté étudiante ont perdu l’emploi temporaire, ou ont vu leur stage écourté ou annulé parce que l’employeur a dû fermer ses portes.

«Ils se retrouvent donc dans une situation financière précaire pouvant compromettre leurs études et il est important pour nous d’aider ces personnes dans le besoin», a indiqué la professeure Jocelyne Faucher, vice-rectrice à la vie étudiante et secrétaire générale de l’Université de Sherbrooke.

La direction de l’Université est à définir les modalités précises pour le recours à ce nouveau fonds d’aide d’urgence.

Des précisions seront annoncées d’ici le 27 mars en fin de journée. Les informations seront accessibles à partir du site USherbrooke.ca/coronavirus.

L’annonce de ce 24 mars visait à rassurer les membres de la communauté étudiante qui vivent une situation difficile sur le plan financier.

Les étudiantes et étudiants qui souhaitent avoir recours à ce fonds d’aide d’urgence devront attendre au lundi 30 mars pour soumettre leurs questions et leurs demandes.

«Les étudiants inscrits dans des programmes d’études supérieures avec parcours de recherche pourront aussi faire appel à ce nouveau fonds d’aide», mentionne pour sa part le vice-recteur à la recherche et aux études supérieures, le professeur Jean-Pierre Perreault.

D’autres mesures ont aussi été adoptées par la direction de l’Université pour soutenir les étudiantes et étudiants. Parmi celles-ci, il a été résolu de suspendre la facturation de frais d’intérêts pour les soldes impayés de frais de scolarité et ce, jusqu’en août 2020.

Cette mesure, d’une valeur de 180 000$, permettra aussi de soulager en partie la pression financière.

(Source: Université de Sherbrooke)

 

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des