Nationaux de cross-country: deux équipes des Lynx et une des Cavaliers se qualifient

Photo de Pierre Loiselle
Par Pierre Loiselle
Nationaux de cross-country: deux équipes des Lynx et une des Cavaliers se qualifient
Jérémie Martin, leader des Cavaliers cette saison, a été le meilleur avec une 8e place au 8 km. (Photo : Pierre Loiselle – Le Courrier du Sud)

Pour la première fois de l’histoire des Championnats canadiens collégiaux de cross-country, trois équipes de la Rive-Sud seront de la partie, les 10 et 11 novembre, au parc équestre de Blainville.

Les équipes féminine et masculine des Lynx du cégep Édouard-Montpetit s’y sont classées, une autre première, de même que l’équipe masculine du collège Champlain de Saint-Lambert, lors des Championnats provinciaux présentés au parc Maisonneuve samedi.

Par une température parfaite, les garçons de Champlain ont terminé au 4e rang des 38 institutions présentes, 3 points devant les Lynx au 5e rang.

Les points sont calculés en fonction du rang d’arrivée des quatre meilleurs coureurs de chaque équipe, le premier coureur arrivé récoltant un point.

Jérémie Martin, leader des Cavaliers cette saison, a été le meilleur avec une 8e place, terminant le 8 km en 27min 49s. Ses collègues Francis Juneau (21e), Jérémy Burg (54e) et Samuel Côté (57e) ont suivi parmi 203 finissants.

Chez les Lynx, Zed Roy et Jean Christophe Veilleux ont respectivement terminé 13e et 17e, suivis par William Payette (53e) et Francis Chapdelaine (60e).

Chez les filles
Les filles des Lynx ont obtenu le même résultat que les garçons avec une 5e place, parmi 35 équipes.

La meneuse des Lynx cette saison, Myriam Poirier, a terminé le 6 km en 24min 51s, bon pour la 13e place. Sa collègue Ophélie Coughlan a terminé 3 secondes plus tard en 14e place, suivie d’Emmanuelle Lanctôt (30e) et d’Anne-Catherine Savoie (40e).

Les filles des Cavaliers, peu expérimentées, ont terminé au 15e rang avec 348 points, Ariane Théberge étant la meilleure des siennes en 25min 58s.

Progrès et rivalité
«Nous avons envoyé une première équipe de filles aux Nationaux l’an dernier et cette fois, nous avons deux équipes. Les objectifs sont atteints, nous sommes contents, se réjouit l’entraîneur des Lynx Jérôme Blais. Nous avons une grosse école qui, grâce à Athlétisme Rive-Sud, peut maintenant compter sur des athlètes de course plus expérimentés. Certaines de nos filles voudront prendre leur revanche sur d’autres écoles du Québec et notre équipe de garçons voudra rivaliser avec Champlain, qui nous a devancé par trois points.»

Comme Jérôme Blais, les entraîneurs des Cavaliers Éric Beaudoin et Martin Anger aiment la rivalité avec leurs voisins des Lynx.

«Ça motive tous les athlètes. Nous savions que 2017 était une année d’apprentissage pour nos jeunes filles, alors que les garçons visaient les Nationaux depuis le début. Nous sommes contents», disent-ils.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires