Une offre culturelle et sportive diversifiée qui a fait ses preuves

Une offre culturelle et sportive diversifiée qui a fait ses preuves

Une multitude d’options sont disponibles pour les cégépiens sur les deux campus, dont la troupe de Théâtre du Citron bleu et la troupe Danse C.

Crédit photo : Gracieuseté - CEM

Contribuer à favoriser le développement global des jeunes est la mission numéro un du service aux étudiants de l’imposant cégep Édouard-Montpetit. Et qui dit plus gros cégep au Québec dit plus grande vie culturelle pour y parvenir.

C’est pourquoi le département de service aux étudiants offre des activités dans une panoplie de domaines.

«On constate que l’implication des cégépiens influence grandement leur cheminement professionnel, autant aujourd’hui que dans les années 1970, avance la gestionnaire administrative de la Direction des affaires étudiantes et communautaires Pascale Maheu. Ça laisse des traces. C’est notre mission.»

Au total, sur les deux campus, environ 1300 étudiants sont rejoints par les différents secteurs d’activités tels que les sports étudiants, les groupes étudiants et le socioculturel.

Cette année, par exemple, le cégep possède six équipes d’improvisation; trois de réserves et trois équipes plus compétitives. C’est donc dire qu’une soixantaine de jeunes participent à des tournois d’improvisation intercollégiaux et affrontent des formations de différents cégeps.

«Chaque équipe a son entraîneur et des pratiques. Ç’a vraiment gagné en popularité dans les dernières années, raconte Pascale Maheu, entre autres en raison du développement du réseau intercollégial des activités socioculturelles du Québec. Cet organisme gère les activités intercollégiales tel que Cégeps en spectacle

Les groupes étudiants
«Il s’agit d’un lieu d’apprentissage. Chaque organisme possède son conseil d’administration, explique Pascale Maheu. Les étudiants impliqués ont des rôles importants auprès de l’Association générale des étudiants. On leur demande d’être actifs et de s’investir. Dans leurs fonctions, ils organisent des événements.»

Par exemple, durant la semaine de relâche a lieu le 24 heures l’ADEPT, à la cafétéria, où les étudiants installent 150 ordinateurs et jouent en réseau à des jeux vidéo sans arrêt.

Pour ce qui est de la vie étudiante, elle regroupe les équipes sportives des Lynx, les sports étudiants, intramuros et intercollégiaux, les groupes étudiants et le socioculturel.

À l’École nationale d’aérotechnique, on retrouve même des cours de musique et des salles spécialement isolées à cet effet. Les étudiants ont aussi accès à des activités comme la radio, le plein air et l’aéromodéliste. Les deux groupes étudiants les plus populaires sont Baja ÉNA, dans lequel les participants doivent construire un bolide, et Avion Cargo ÉNA, où ils doivent lever la plus lourde charge possible.

Ce qui différencie Édouard-Montpetit
«On offre des cours individualisés de piano, de chant, de guitare, de photographie, de céramique, etc., explique Pascale Maheu. On a des plages horaires de pratique libre pour mettre en essai ce que les étudiants ont appris durant leurs cours, tant à l’ÉNA qu’au campus de Longueuil. On leur permet de découvrir d’autres facettes de leur personnalité. Quand on parle de développement global, ça en fait partie.»

Ces ateliers s’échelonnent sur une période de 10 semaines. Certains d’entre eux sont établis depuis plus de 30 ans, tout comme certains de leurs moniteurs.

«Dans cette ère numérique, ça fait du bien aux étudiants de se recentrer sur quelque chose de plus manuel et créatif. On n’est plus habitué à ça. Il y a une espèce de magie de ce côté-là. C’est un bon complément à la vie d’aujourd’hui. Ils se mettent les deux mains dedans, c’est de la pratique. Je pense que les étudiants apprécient notre modèle et on n’est pas près de le changer», conclut-elle.

Groupes thématiques

  • Association générale étudiante du cégep Édouard-Montpetit (AGECEM)
  • Association des musiciens d’Édouard (AME)
  • Bande dessinée et animation Montpetit (BEAM)
  • Club aventurier
  • Comité action politique (CAP)
  • Comité allo-Montpetit (LGBTQ+)
  • Comité du sport étudiant du cégep Édouard-Montpetit (CSECEM)
  • Conseil d’administration de la Coopérative Édouard-Montpetit
  • Édouard-Montpetit Improvisation (EMI)
  • Équipe Santé
  • Équipe vidéaste d’Édouard (ÉVÉ)
  • Étudiants solidaires pour l’action communautaire environnementale (ESPACE)
  • Journal le Motdit
  • Montpetit-Donjon
  • Organisme génial de rétrojeux étudiants (OGRE)
  • Radio étudiante
  • Sagesse, ouverture et intégrité (SOI)

Associations de programmes d’études

  • Association des étudiants en arts et lettres (CÉRÉAL)
  • Association des étudiants en Arts visuels (PAPI), en Informatique (ADEPT)
  • Association des étudiants en Intégration multimédia (ATIM)
  • Association des étudiants en Techniques d’éducation à l’enfance (TEE)
  • Association des étudiants en Techniques d’hygiène dentaire
  • Association des étudiants en Technologie de l’électronique (AETGE)
  • Association des étudiants en Techniques de prothèses dentaires (Point de contact)
  • Association des étudiants en Techniques d’orthèses visuelles
  • Association des étudiants en Technologie de radiodiagnostic

Les troupes

  • Chorale Le Chœur d’Édouard
  • Improvisation
  • Théâtre du Citron bleu
  • Théatre musical (Notre-Dame-de-Paris présentée les 20 et 21 avril 2018)
  • Troupe Danse C (danse contemporaine)

Les bons coups des dernières années

  • 2014: Hôte de la finale régionale de Cégeps en spectacle à l’ÉNA
  • 2015: Hôte du Championnat canadien de volleyball féminin collégial
  • 2019: Hôte de la finale régionale de Cégeps en spectacle à la salle Pratt & Whitney Canada (19 mars)

Place aux spectacles !
Historiquement, la salle Pratt & Whitney Canada était l’auditorium du cégep Édouard-Montpetit. Maintenant, les cégépiens ont accès à une salle professionnelle à l’intérieur même de leurs murs, également utilisé par la communauté. Il y a 20 ans que la salle en question a subi des rénovations majeures.

«Nos étudiants travaillent maintenant avec des gens professionnels au chapitre de la technique, de l’éclairage, du son, etc. Ça bonifie leur expérience au lieu de monter un local pour présenter une pièce», explique Pascale Maheu.

Sur cette scène performent les troupes de théâtre, de théâtre musical et de danse. La finale locale de l’événement réputé Cégeps en spectacle aura aussi lieu à la salle Pratt & Whitney Canada le 25 novembre à 19h30.

Dans le cadre des festivités du 50e des cégeps, la Fédération des cégeps organise un spectacle avec l’Orchestre symphonique de Montréal à la Maison symphonique.

«On a décidé d’en faire une rediffusion au cégep, à la salle A. Lassonde, le 30 novembre, et d’inviter des anciens participants de Cégeps en spectacle», indique Mme Maheu.

Commenter cet article

avatar