Appuyer l’expertise numérique en culture

Appuyer l’expertise numérique en culture

Nancy Bélanger, directrice générale de Culture Montérégie

Crédit photo : Gracieuseté

On en parle beaucoup, la technologie révolutionne les modes d’échanges, de production et de commercialisation dans toutes les sphères économiques et sociales. Les entreprises et les organisations doivent favoriser ce virage, notamment en mettant en place des outils de formation et d’accompagnement de leurs employés. Il y va de leur capacité à se maintenir en activité.

Bien sûr, cette dynamique se passe également dans le secteur culturel. Aussi, Culture Montérégie a salué l’initiative qui a mené à l’adoption du Plan culturel numérique du Québec. Ce plan vise à assurer la vitalité de la culture québécoise pour la faire rayonner sur les marchés locaux, nationaux et internationaux. Les technologies numériques offrent des perspectives mobilisatrices que nous devons encourager. C’est un chantier pour lequel Culture Montérégie poursuivra ses initiatives au cours des prochains mois.

Les artistes et les travailleurs culturels ont besoin d’outils et d’accompagnement pour négocier ce virage. Cela signifie que nous devons être présents et actifs pour appuyer la production, la création et la diffusion de contenus numériques. Nous pouvons le faire ici, en Montérégie, en mettant en place des programmes de formation et des mesures qui inspirent le milieu.

Trouvons les moyens d’accroître la visibilité des œuvres d’art numériques par la commande d’œuvres d’art publiques et l’acquisition d’œuvres par les musées présents sur le territoire. Considérons le potentiel qu’offre le numérique dans une perspective de médiation et de rapprochement des artistes avec les citoyens. On pense ici à la cocréation et à l’interactivité. Comme souvent le dynamisme et les idées naissent des rencontres et des croisements, favorisons la rencontre entre les artistes créateurs de contenus et les multiples industries qui gravitent autour. Rêvons à des résidences d’artistes dans des entreprises telles qu’IBM, par exemple, c’est permis d’y croire.

Chose certaine, notre capacité à exister dans l’espace culturel public, ici comme ailleurs, dépend plus que jamais des mesures d’encouragement de ce secteur.

Nancy Bélanger, directrice générale de Culture Montérégie.

Commenter cet article

avatar