Pour les meilleurs soins et services dans le respect de la vie privée des usagers

Pour les meilleurs soins et services dans le respect de la vie privée des usagers

Carine Sauvé, directrice adjointe des services professionnels – Volet pratiques professionnelles et mécanismes d’accès

Crédit photo : Gracieuseté

Chaque jour, les intervenants en santé et services sociaux s’investissent sans relâche pour offrir aux usagers les meilleurs soins et services qui soient. Qui plus est, ils œuvrent dans le plus grand respect de la personne et de son droit fondamental: le respect de la vie privée.

Dans le cadre de la Semaine de promotion de la confidentialité qui s’est déroulée la semaine dernière dans toutes les installations du CISSS de la Montérégie-Est, le personnel et les médecins ont été sensibilisés au respect de la confidentialité.

Sous le thème Confidentialité: plus qu’un mot, cette campagne de sensibilisation a été l’occasion de rappeler les règles entourant la protection des renseignements personnels des usagers.

Parce que la confidentialité est l’affaire de tous; le personnel, les médecins, les résidents, les stagiaires et les bénévoles de l’organisation sont engagés dans le respect de la confidentialité. De fait, nombre de bonnes pratiques sont observées.

À titre d’exemple, seuls les renseignements personnels pertinents à l’exercice des fonctions de l’intervenant sont consultés, les documents intégrant des données nominatives d’un usager sont soigneusement placés à l’endroit prévu à cet effet à la fin de chaque quart de travail, les sessions de travail sur ordinateur sont verrouillées en l’absence du personnel, etc. De plus, les dossiers des usagers appartiennent à l’établissement et ce sont les archivistes, responsables de l’accès à l’information, qui en ont la garde, partout et en tout temps.

Conformément à la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS), le respect de la confidentialité est une obligation que toute personne exerçant des fonctions au sein de notre établissement de santé doit respecter. Le Code des professions du Québec prévoit également que les professionnels membres d’un ordre soient tenus au secret professionnel.

Au-delà de ces obligations, le CISSS de la Montérégie-Est s’engage et met tout en œuvre afin que jaillissent les meilleures pratiques en matière de préservation des informations relatives aux usagers.

Carine Sauvé

Directrice adjointe des services professionnels – Volet pratiques professionnelles et mécanismes d’accès

Commenter cet article

avatar