Passerelle de Normandie: Québec fournit une aide de 1 M$

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Passerelle de Normandie: Québec fournit une aide de 1 M$
Le chantier de la passerelle de Normandie, en novembre. (Photo : Ali Dostie - Le Courrier du Sud)

Longueuil a reçu une aide financière de 1M$ afin de reconstruire la passerelle de Normandie. Cette aide provient du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification.

La somme de 1M$ est issue d’une mesure du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques, financé par le Fonds vert.

«Cet appui du gouvernement contribuera au financement de la passerelle de Normandie dont l’ouverture est prévue en 2018, se réjouit la mairesse Sylvie Parent. Elle deviendra un emblème architectural distinctif qui reflétera le dynamisme et la modernité de Longueuil, en plus de répondre aux besoins de la population pour les années à venir.»

La passerelle relie le Vieux-Longueuil à la piste cyclable longeant le fleuve, un axe dont l’achalandage annuel est estimé à 112 000 visiteurs. La passerelle sera aussi une partie de la Route verte et du sentier Oka–Mont-Saint-Hilaire.

Rappelons qu’une partie de la passerelle de Normandie s’est effondrée en janvier 2015, après qu’un camion ait circulé benne levée sur la route 132 et abîmé la structure.

En 2017, des pénalités ont été imposées à l’entrepreneur en raison d’une non-conformité sur le chantier, ce qui entraîne des retards dans le déroulement des travaux. Interrompus durant la saison hivernale, ceux-ci devraient reprendre au printemps.

Le coût du projet a également fait l’objet de nombreuses discussions. D’abord estimée à 8,8 M$, la passerelle coûtera environ 14 M$. À l’assemblée du conseil du 20 février, les élus ont autorisé une dépense de 59 000$ afin d’assurer un contrôle supplémentaire de la qualité des travaux, en raison notamment du prolongement de la durée du chantier.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des