Perpétuer la mémoire de Raymond Lévesque

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Perpétuer la mémoire de Raymond Lévesque
Jean-Marc Lynch, chef de division services au public; Jean-François Hétu, bibliothécaire responsable; et les élus Jean-François Boivin, Nathalie Boisclair et Jacques E. Poitras (Photo : Gracieuseté)

Le 17 février, les élus de l’arr. de Saint-Hubert ont rendu hommage à Raymond Lévesque, à la bibliothèque qui porte son nom, inaugurée en 2011.

À lire aussi: Raymond Lévesque, ce « personnage extraordinaire »

Ils suggèrent à la Ville qu’une exposition itinérante de ses œuvres soit déployée à travers le réseau des bibliothèques publiques de la ville.

«Perpétuer la mémoire de Raymond Lévesque à travers ses œuvres est important», a affirmé Jean-François Boivin.

«J’ai eu la chance de travailler sur le projet de la bibliothèque et de rencontrer M. Lévesque. Il était fier de ce projet», indique Jacques E. Poitras.

«Son amour pour le Québec et son peuple, il l’a chanté, il l’a écrit, il l’a récité. Un grand Québécois, un grand Longueuillois nous a quittés. Mes pensées accompagnent sa famille, ses amis et tous les Québécois qui l’ont tant apprécié », a partagé Nathalie Boisclair.

Les drapeaux de l’hôtel de ville de Longueuil ont été mis en berne, en hommage à ce grand artiste. Une minute de silence lui a aussi été dédiée en ouverture de la séance du conseil du 16 février, où plusieurs élus ont exprimé de bons mots à son égard.

«Je transmets mes plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches. M. Lévesque était un homme de conviction et il incarnait l’image même du citoyen engagé, a signifié la mairesse de Longueuil Sylvie Parent. Homme d’idées et de lettres, il symbolisait les mots, la connaissance et la culture. Son inspiration demeurera dans notre bibliothèque, un lieu de rassemblement où le savoir côtoie la création, et ce, pour des générations.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
2 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Michelle Larouche
Michelle Larouche
8 jours

Merci Raymond pour cette inoubliable veille de Noel 1984 ou tu es venu chanter à l’hôpital ou était mon père, à ma demande. Tu resteras toujours dans ma mémoire, Oui tu es mort et je mourrai avant, malheureusement, de voir les hommes vivre d’amour. Là ou tu es, travaille fort pour qu’il y ait plus d’amour sur cette terre. Au Revoir Raymond et merci d’avoir été TOI! Je t’aime!

Normand Lefebvre
Normand Lefebvre
8 jours

Merci pour lui et sa famille.

Je suis de la génération qu’il a chanté, celle de beaucoup de Bozo les culottes, celle qui a vu le Québec changer et s’affirmer.

Ma famille, est arrivée en Nouvel-France, vu des guerres de territoires, lutter pour leurs survie, capturé par les Iroquois, Pierre Lefebvre dit Descôteaux fût libéré par un amérinden probablement un W8aban Akis, et fût Sieur de Gentilly.

Deux de ses fils furent Seigneur, Jacques Seigneur de la Baie-du-Febvre, Michel, Seigneur de la Cysceraies, et Ange, mon ancêtre Lieutenant de milice, juge Seigneurial et Notaire Royal de la Baie-du-Febvre.

L’histoire du Québec nous y avons pris part et parfois subis.

Mais il est temps aujourd’hui de faire mémoire de Raymond Lévesque, cet amoureux du Québec, cet homme décrivant la détresse du peuple aux prises avec l’occupant.

Ce grand conteur, chanteur exprimait le goût du Québec en voie de devenir une grande nation, comme dirait René Lévesque « Nous sommes quelques choses comme un grand peuple ».

Adieu ! Raymond Lévesque tu es attendus par les hommes de ton idéologie, par tous les fondateurs du Québec d’aujourd’hui.