Poulaillers urbains et autres règlements: des consultations publiques par écrit pourraient avoir lieu

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Poulaillers urbains et autres règlements: des consultations publiques par écrit pourraient avoir lieu

Les consultations publiques qui ne peuvent avoir lieu en personne en raison de la situation de pandémie pourraient se tenir par écrit si les villes en décident ainsi. Cette avenue pourrait être privilégiée afin, entre autres, de poursuivre la procédure visant l’autorisation des poulaillers urbains à Longueuil.

Un arrêté ministériel publié le 7 mai stipule que l’ensemble des consultations publiques dans les municipalités sont suspendues. Toutefois, le conseil municipal peut en décider autrement, auquel cas la consultation se tiendra par écrit, sur une durée de 15 jours. L’arrêté décrit avec détail la façon dont les villes devront procéder.

Ainsi, contrairement à ce que mentionnait un article publié la semaine dernière, le règlement encadrant les poulaillers urbains pourrait donc suivre son cours. Jusqu’à maintenant, des projets de règlement encadrant les poulaillers ont été adoptés dans les arr. de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil, en avril.

L’autorisation de construire un poulailler, qui exigera un permis, relève de l’urbanisme; une compétence d’arrondissement.

L’autorisation de posséder des poules relève toutefois de la Ville de Longueuil, qui a d’ailleurs adopté à la séance du conseil du 26 mai un projet de règlement modifiant son règlement sur le contrôle des animaux. Le règlement autorisant les poules pourrait donc être adopté en juin.

Les citoyens devront néanmoins attendre l’adoption, par les arrondissements, du règlement encadrant les poulaillers urbains.

Du côté de l’arr. de Saint-Hubert, on en est à répertorier l’ensemble des projets de règlements qui ont été suspendus au cours des derniers mois, afin d’établir ce qui pourrait faire l’objet de consultations par registre.

C’est le cas par exemple de changements de zonage ou de dérogations mineures, qui concernent notamment des constructions devant être effectuées ou livrées à l’été.  (A.D.)

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
VaccarinRenard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Renard
Guest
Renard

Grave erreur, Gatineau autorise des poulaillers et depuis ce printemps, j’ai un enclos à poule à 2m de ma porte patio. Ns avons des mauvaises odeurs accompagnées de mouches partout. C’est à moi de négocier un accord à l’amiable avec un voisin irrespectueux des autres…On risque de déménager à Ottawa, payera moins de taxes, meilleurs soins de santé pis pas de poule sur un terrain de 5000 pi carré. GROS BON SENS!

Vaccarin
Guest
Vaccarin

C est vraiment n importe quoi des poules mangent le reste de déchets avoir un coq fait du bruit. Mais faut il aussi que les oiseaux qui chantent leur couper le siffler. C’est vraiment lamentable en plus les éleveurs ont pas asse de soucis financiers. Plus poules plus paille plus grains et quoi encore. Jusqu ou là connerie humaine va allé.