Privé de bière parce qu’il était avec son fils

Photo de David Penven
Par David Penven
Privé de bière parce qu’il était avec son fils
(Photo : Depositphotos)

Un père de famille dans la cinquantaine qui voulait acheter de la bière dans un  dépanneur de Candiac où il a l’habitude d’aller n’a pu repartir avec sa consommation. Pourquoi ? Parce qu’il était accompagné de son fils.  

Au moment de payer, le commis a refusé la transaction en indiquant que la loi lui interdisait de lui vendre de l’alcool parce qu’il était accompagné d’un mineur. Ce père de famille se demande si tous les parents qui font leur épicerie dans les supermarchés, les succursales de la SAQ ou qui commandent un verre d’alcool au restaurant se retrouvent dans l’illégalité parce qu’ils sont accompagnés de leurs enfants.

Ce dernier a communiqué avec le propriétaire du dépanneur pour exprimer son mécontentement. Il a répliqué qu’il risquait de perdre son permis.

«Le dépanneur semble insinuer que j’achète de la boisson pour mes enfants (!!?)», a fait savoir le principal intéressé.

Rappel de la Régie

Sans commenter directement la situation, la Régie des alcools des courses et des jeux du Québec rappelle qu’en vertu de l’article 103.1 de la Loi sur les infractions en matière de boissons alcooliques, le titulaire d’un permis d’épicerie ne peut vendre des boissons alcooliques à une personne majeure s’il sait que celle-ci en achète pour un mineur. Toutefois, le jugement est de mise, ajoute la Régie.

«Il est donc de la responsabilité du titulaire de permis de s’assurer de l’appréciation de la situation lorsqu’il procède à toute vente de boissons alcooliques», a indiqué Janick Simard, agente d’information à la Régie.

Pour éviter toute situation qui pourrait entraîner la suspension ou la révocation du permis, elle ajoute que la Régie «recommande fortement aux titulaires d’adopter une politique claire sur l’interdiction de vendre de l’alcool aux jeunes de moins de 18 ans et d’en aviser leurs employés ainsi que la clientèle».

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des