Rémunération de Sylvie Parent: une hausse «exagérée», juge Xavier Léger

Photo de Ali Dostie
Par Ali Dostie
Rémunération de Sylvie Parent: une hausse «exagérée», juge Xavier Léger
(Photo : Robert Côté - Le Courrier du Sud)

Le chef de l’opposition considère que la hausse de salaire de 49% de la mairesse Sylvie Parent depuis 2017 est «exagérée». Il espère que Longueuil adoptera un règlement pour plafonner la rémunération du poste de maire «à un niveau plus raisonnable».

Selon ce qu’a révélé La Presse le 18 avril, le salaire de Sylvie Parent, à 240 000$, dépasse celui de son homologue de Montréal Valérie Plante, qui est de 185 000$.

En deux ans, la rémunération de la mairesse de Longueuil a grimpé de 49%, celle-ci s’étant prévalu des dispositions de Loi visant principalement à reconnaître que les municipalités sont des gouvernements de proximité et à augmenter, à ce titre, leur autonomie et leurs pouvoirs, adoptée en 2017. Cette législation a accordé aux villes le pouvoir de fixer la rémunération des élus, auparavant balisée par la Loi sur le traitement des élus municipaux. Avant 2017, la rémunération des maires et conseillers ne pouvait dépasser le seuil maximum fixé par cette loi, même si des postes ou responsabilités s’ajoutaient.

Au salaire de base de 148 090$ de Mme Parent s’ajoutent des sommes pour des responsabilités supplémentaires comme la présidence de l’Agglomération de Longueuil, la vice-présidence de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et un siège à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Aux yeux du chef de l’opposition, «la rémunération du maire devrait être sensiblement proportionnelle à la taille de la population de la municipalité. À son niveau actuel, elle engrange presque 1$ par citoyen. C’est beaucoup!»

La population de Longueuil est de 247 000 habitants.

Selon lui, une «meilleure répartition des tâches» aurait permis d’éviter cette hausse de salaire. «La mairesse a délibérément choisi de cumuler plusieurs fonctions, notamment au niveau régional. Que ce soit pour des raisons de rémunération ou pour concentrer le pouvoir, c’est sûr que c’est payant, mais c’est aussi un peu gênant,»

M. Léger dit également souhaiter que l’initiative d’adopter un règlement qui plafonnerait la rémunération de son poste vienne de la mairesse elle-même, «afin d’éviter toute partisanerie».

Du côté du cabinet de la mairesse, la possibilité d’adopter un tel règlement est écartée.

«Nous n’avons pas l’intention de revoir la rémunération des élus de Longueuil à ce moment-ci», indique le directeur des communications de la mairesse Jean-Luc Benoît.

Il fait valoir que les responsabilités de Mme Parent au sein d’instances comme la CMM et l’ARTM «entraînent une surcharge de travail, d’où la compensation additionnelle».

«Il ne s’agit ni d’une augmentation ni de charges financières supplémentaires pour les contribuables longueuillois.»

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
LietteDash-quibrousseau daniel Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
brousseau daniel
Guest
brousseau daniel

ella peu bien vouloir augmenter les taxe

Dash-qui
Guest
Dash-qui

Alors que TOUTE la population s’insurgeait contre les administrateurs de Bombardier et l’augmentation salariale auto-allouée, au moins eux avaient le mérite de piger surtout dans les poches de leurs propres investissements. J’espère que la nausée vous monte encore ne serait-ce juste à l’idée de l’audace d’aller de l’avant et empocher ainsi vos taxes sans même broncher. J’ose espérer que toute la banquette avant gauche ou même droite à l’hôtel de ville aura quand même fait des efforts pour empêcher cet affront au nom du bien commun? Moi, je lui redonnerais ma carte du parti, quelqu’un d’autre?…….ou plus logiquement, lui demander… Lire la suite »

Liette
Guest
Liette

Je me demande qui vote ces lois qui accommodent tous ces élus au point de vue salariale et autres. «ils ont le droit de tout faire et après on nous demande pourquoi nous sommes dégoûtés de la politique. En parler ce n’est pas suffisant, il faut dénoncer et même se présenter à l’hôtel de ville.Il y a des limites à faire rire de nous.