Saint-Lambert appuie la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Saint-Lambert appuie la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique
(Photo : Archives - Le Courrier du Sud)

Saint-Lambert se joint à plusieurs autres municipalités et offre son appui à la Déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique, a-t-on appris lors de la séance du conseil municipal du 3 décembre.

Le 5e rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publié en octobre avait confirmé l’urgence d’agir afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et de déployer des mesures de lutte contre le réchauffement climatique et pour la protection de l’environnement. La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) a d’ailleurs adopté en novembre une résolution en ce sens.

C’est donc dire que Saint-Lambert prend conscience de l’actuelle crise climatique. Elle s’engage notamment à accélérer la mise en place des mesures visant à accroître le transfert de l’automobile vers le transport en commun, le transport collectif et les modes actifs de déplacement tels la marche et le vélo.

Elle reconnaît aussi que des transitions de grande envergure dans les domaines comme l’urbanisme, le transport et l’aménagement du territoire sont nécessaires à court terme pour limiter à 1,5°C le réchauffement planétaire tel que préconisé par le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat.

La Ville s’engage également à demander aux gouvernements du Québec et du Canada de continuer à mettre sur pied des initiatives permettant d’accélérer la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des