Saint-Lambert retire le titre de maire suppléant à Bernard Rodrigue

Photo de Katherine Harvey-Pinard
Par Katherine Harvey-Pinard
Saint-Lambert retire le titre de maire suppléant à Bernard Rodrigue
(Photo : Archives – Le Courrier du Sud)

Le conseil de Saint-Lambert a voté pour un changement de maire suppléant plus tôt que prévu, hier, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal.

Le conseiller du district 3 Bernard Rodrigue avait été désigné comme maire suppléant pour la période s’étendant du 20 novembre 2018 au 19 mai 2019.

Six membres du conseil ont toutefois voté pour que la conseillère du district 4 Julie Bourgoin agisse comme mairesse suppléante du 1er avril au 30 novembre. Les conseillers Loïc Blancquaert et Brigitte Marcotte ont voté contre ce changement. M. Rodrigue était quant à lui absent.

Cette décision survient deux semaines après que M. Rodrigue ait affirmé au conseil être victime d’intimidation de la part du maire. Contacté par Le Courrier du Sud le 21 mars, il affirmait avoir reçu une lettre lui interdisant de participer au prochain caucus et mentionnait que le conseil planifiait lui retirer le titre de maire suppléant.

Le maire Pierre Brodeur avait pour sa part justifié le tout en disant avoir demandé à M. Rodrigue de faire des excuses à ses collègues, ce qui lui donnerait à nouveau le droit de prendre part au caucus.

Questionné sur ce changement lors de la première période de questions, hier, M. Brodeur a dit vouloir prôner l’harmonie au sein du conseil.

«Je n’ai pas l’intention de faire des procès d’intention lors d’une séance publique, a-t-il dit. Vous savez comment fonctionne le conseil municipal. Tous les lundis, nous avons des plénières. C’est l’occasion de s’exprimer entre les membres du conseil et d’avoir des divergences d’opinion. Lorsqu’ils arrivent en public, ils peuvent s’exprimer selon leur liberté, mais il faut avoir des principes si l’on veut respecter ses collègues.»

«Jamais dans mon mandat je ne porterai discrédit aux membres du conseil qui sont ici en avant, a-t-il poursuivi. J’ai prôné l’harmonie, et l’harmonie, c’est un peu ça. Cependant, mon rôle de maire m’oblige à faire des rappels sur des procédures, il faut les respecter. Un maire suppléant et un maire doivent travailler ensemble.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des