Cinq équipes de la Rive-Sud prendront part au Trophée Roses des Sables

Cinq équipes de la Rive-Sud prendront part au Trophée Roses des Sables

Depuis sa création il y a 16 ans

Pour sa 16e mouture, le Trophée Roses des Sables entraîne 109 équipages internationaux, dont 28 équipes québécoises et cinq de l’agglomération de Longueuil, au cœur du désert marocain pour un rallye raid 100% féminin à visée humanitaire.

Avec près de 6000 kilomètres à parcourir en 10 jours, les 300 participantes de 18 à 66 ans devront faire preuve de solidarité et d’endurance, en plus de compter sur leur sens de l’orientation pour relever les nombreux défis sportifs qui les attendent dans le désert.

En 4X4, quad, SSV (Side By Side Vehicule) ou à moto, elles arpenteront les dunes entre 10 et 12 heures par jour sans GPS, faisant face aux aléas mécaniques ou climatiques. Une expérience unique extrême et enrichissante qui bouleverse souvent la vie de ces femmes, selon la comédienne longueuilloise Mélanie Pilon, porte-parole du Trophée Roses des Sables 2016 et marraine de l’association Enfants du désert.

Pour sa troisième participation au rallye, Mélanie Pilon sera sur le parcours en SSV avec sa coéquipière Francesca Chamberland.

«Tout le monde devrait vivre ça au moins une fois dans sa vie! On se révèle plus forte que l’on ne croit. On apprend à se dépasser et à développer un esprit d’entraide extraordinaire. J’en suis ressortie grandie à chaque fois», commente l’artiste passionnée de voyages, de sports extrêmes et d’«espaces infinis».

Cet événement sportif international, considéré comme le plus important au monde dans sa catégorie, permet en outre de récolter des fonds en faveur de plusieurs associations, dont Enfants du Désert, qui vient en aide à des enfants démunis au Maroc. Ainsi, chaque équipage apporte 50 kilos de matériel scolaire, hygiénique ou médical, représentant près de 10 tonnes de matériel à chaque édition.

Le rallye raid le moins cher de sa catégorie

Pour participer à ce rallye, qui se déroulera cette année du 12 au 23 octobre, chaque équipe composée de deux participantes a dû amasser 25 000$.

Une fois sur le place ? même si les «rallyeuses» doivent se débrouiller seules pour cumuler le plus de points ?, la sécurité n’est pas en reste et ces dernières sont encadrées avec vigilance. Mécaniciens, médecins, ostéopathes, cuisiniers, pilotes d’hélicoptères, pisteurs: plus de 120 personnes assurent leur sécurité 24h/24.

«Tout au début de l’aventure, certains hommes ayant participé au Paris-Dakar avaient des préjugés sur un rallye féminin, rappelle Mélanie Pilon. Mais aujourd’hui, on peut dire que tous sont impressionnés par la détermination, la force et la solidarité que les femmes démontrent dans ces épreuves. Ensemble, nous sommes puissantes et c’est une chose que l’on ne met pas assez en avant dans nos sociétés», déclare la porte-parole.  

Les gagnantes de la course seront récompensées lors d’un gala à Marrakech à l’issue de la compétition. Elles se verront remettre le Trophée Roses des Sables et bénéficieront d’une inscription gratuite pour l’année suivante.

Pour suivre le Trophée Roses des Sables en direct, il suffit de se connecter au site internet trophee-roses-des-sables.com. Des vidéos seront également postées régulièrement sur les réseaux sociaux.

Commenter cet article

avatar