Zachary Lagha et Marjorie Lajoie médaillés d’or aux Mondiaux juniors

Zachary Lagha et Marjorie Lajoie médaillés d’or aux Mondiaux juniors

Crédit photo : Facebook

Le duo de patineurs artistiques composé de Marjorie Lajoie et Zachary Lagha a été couronné champion de danse sur glace aux Mondiaux juniors de patinage artistique, le 9 mars, à Zagreb, en Croatie.

Les deux patineurs ont été les derniers à s’exécuter au programme libre, eux qui s’étaient classés premiers après leur programme court.

«Ç’a super bien été! lance Marjorie Lajoie en entrevue avec Sportcom. C’est sûr que de patiner en dernier après tous ces bons patineurs, c’est un peu stressant.»

Lajoie et Lagha ont finalement reçu une note de 105,96 points, ce qui représente leur meilleure performance de l’année en compétition.

«Il ne fallait pas se concentrer sur le résultat, mais plutôt sur les efforts, a pour sa part indiqué Zachary Lagha, de l’arr. de Saint-Hubert. On a fait ça et on a réalisé une bonne performance.»

Leur chorégraphe et entraîneur Romain Haguenauer s’est dit très fier d’eux.

«Ils ont fait ce qu’il fallait et ils ont fait preuve de maîtrise et de maturité. Deux performances très clean», a-t-il mentionné.

Ce n’est pas la première fois que le duo Lajoie/Lagha triomphe sur cette glace, à Zagreb. Ils y avaient signé leur première victoire en Grand Prix junior, en 2017.

Un rêve devenu réalité
Un autre duo québécois a également pris part à cette compétition, soit celui composé de Paul Ayer, de Brossard, et d’Alicia Fabbri, de Terrebonne.

Ces derniers se sont placés au huitième rang du classement général grâce à une récolte de 87,46 points. Jeudi, Fabbri et Ayer occupaient le 13<@V>e<@$p> rang.

«On est vraiment contents! Être aux Championnats du monde après huit mois d’entraînement et tout le chemin qu’on a fait, c’est impressionnant», a souligné Fabbri.

De son côté, Paul Ayer était ravi d’être des mondiaux juniors en compagnie de sa coéquipière.

«C’est super de représenter le Canada, a-t-il ajouté. C’est un rêve que j’avais depuis longtemps qui vient de se réaliser.»

Selon les deux athlètes, la préparation a grandement bénéficié à ce résultat aux Championnats du monde, alors qu’ils avaient augmenté leur charge de travail et leurs entraînements en vue de cette compétition.

«C’est le fun de voir que tout ça a payé aujourd’hui», a réalisé Alicia Fabbri.

(Source: Sportcom)

Commenter cet article

avatar